Végétalisme

Fiche initiée le 30 Mars 2012 par
Modifié par 2 contributeurs

Le végétalisme, ou végétarisme strict, se caractérise par une alimentation uniquement à base de végétaux. Tous les produits et sous-produits animaux dont les bases de soupe, de bouillon, et tout ce qui est fait à partir des animaux, comme par exemple la gélatine, ne font pas partie de l’alimentation du végétalien. Certains végétaliens vont aussi jusqu’à éliminer la consommation de tout produit animal, incluant par exemple le miel et le cuir.

Motivations pour l’adoption d’un régime végétalien

Chaque personne a ses propres raisons pour opter pour ce type d’alimentation. Les principales motivations sont généralement des motivations éthiques pour le respect des droits des animaux, des motifs religieux, des motivations environnementales et finalement pour des raisons de santé.

Intégrer le végétalisme en cuisine

Différentes alternatives culinaires se présentent au végétalien. Habituellement, pour conserver un apport adéquat en protéines, le végétalien remplacera la viande, les œufs et les produits laitiers par des légumineuses, du tofu ou des noix.

Bienfaits et avantages du végétalisme

L’adoption d’une alimentation végétalienne comporte des avantages sur la santé tels une diminution des risques de diabète, de maladies cardiovasculaires et de cancers reliés à une faible consommation de fruits et de légumes. L’alimentation végétalienne comporte habituellement plus de fibres, plus de gras insaturés, moins de cholestérol, plus de vitamines et de minéraux, sauf pour le sel, le fer et la B12. Manger végé est également moins dispendieux, et l’impact environnemental est moins grand. En effet, pour produire 1kg de bœuf, il faut plus de 200 000 litres d’eau, soit 100 fois plus d’eau que la quantité d’eau requise pour produire 1 kg de protéines végétales.

Inconvénients du végétalisme

Être végétalien peut aussi comporter certains inconvénients. On retrouve habituellement moins de protéines, de zinc et de cuivre dans l’assiette des végétaliens que dans l’assiette d’une personne omnivore. L’apport en fer des végétaliens doit être surveillé pour éviter l’anémie, ainsi que l’apport en vitamine B12 qui doit être comblé à l’aide de produits supplémentés puisque cette vitamine n’est présente que dans les produits animaux. Lorsqu’on élimine toute une catégorie d’aliments, on doit aussi porter une attention particulière à la consommation de tous les nutriments qui sont normalement représentés par le groupe d’aliments qui n’est pas consommé. Par exemple, le calcium des produits laitiers et la vitamine D qui est ajoutée au lait doivent se retrouver ailleurs dans l’alimentation des végétaliens qui ne consomment pas de produits laitiers.

Pour les personnes souvent amenées à voyager à l’étranger, il peut parfois s’avérer plus complexe de conserver leur alimentation végétarienne, surtout lorsque l’on voyage dans des pays ayant une alimentation principalement carnivore.

Mise en garde

Un produit végétalien n’est pas automatiquement un produit santé. Pour rehausser le goût de certains produits végétaliens, il peut y avoir un ajout de gras ou de sucre. Il y a même des aliments camelotes végétaliens.

Sources et références

Culture physique, Chronique Végétarisme et sport d’élite, 2012, [En ligne], http://www.radio-canada.ca/emissions/culture_physique/2011-2012/chronique.asp?idChronique=205161, (page consultée le 30 mars 2012).

Eisinger M, Plath M, Jung K, Leitzmann C. Nutrient intake of endurance runners with ovo-lacto-vegetarian diet and regular western diet. Zeitschrift fur Ernahrungswiss, . (1994). 33, pages 217-229.

Extenso, À chacun son végétarisme, 2012, [En ligne], http://www.extenso.org/nutrition/detail.php/f/1181, (page consultée le 30 mars 2012).

Nospetitsmangeurs.org, Guide des substituts de viande, 2012, [En ligne], http://www.lasanteaumenu.com/wp-content/uploads/2011/03/Guide-des-substituts-de-viande.pdf, (page consultée le 30 mars 2012).

Olivier, Mélanie. Végétarisme et sport d’élite, 2012, [En ligne], http://www.vivai.ca/fr/blogue/46-nutrition-sportive/239-vegetarisme-et-sport-delite.html, (page consultée le 30 mars 2012).

Aimez cette fiche :