Sirop d'érable

Redirigé de sirop derable du Quebec.
Fiche initiée le 26 Janvier 2012 par
Modifié par 4 contributeurs

Du sirop, c’est du sirop! Hélas, non! Encore aujourd’hui, on trouve sur le marché des imitateurs qui essaient de se faire passer pour le seul, l’unique sirop d’érable fabriqué par nos acériculteurs passionnés. Exigez des produits tirés de la sève d’érable, purs à 100 %. Apprenez à les reconnaître et boudez les succédanés!

Sirop d’érable du Québec

sirop d'érable du Québec

Classification

Au Québec, la classification du sirop d’érable est basée sur la couleur et l’authenticité du goût d’érable. Extra-clair, clair et médium ou ambré. Cela permet notamment de choisir le meilleur sirop pour l’usage désiré.

Les 4 classes de couleur du sirop se déclinent en :

Extra-clair
Clair
Médium
Ambré

Quelques caractéristiques du sirop d’érable de catégorie no 1 (extra-clair, clair, médium)

  • Limpide
  • Couleur uniforme
  • Saveur caractéristique du sirop d’érable
  • Exempt de goûts de caramel ou de sève
  • Exempt de malate de calcium insolubilisé
  • Trace de cristallisation

Quelques caractéristiques du sirop d’érable de catégorie no 2 (ambré)

  • Limpide
  • Saveur caractéristique du sirop d’érable
  • Défauts mineurs de goût de caramel ou de sève
  • Trace de malate de calcium insolubilisé
  • Trace de cristallisation

Les différents produits de l’érable 100% pur

Sirop, beurre, flocons, tire, sucre… il existe une grande variété de produits d’érable 100 % pur et d’excellents produits dérivés pour toutes les occasions. Variés, fins et délicieux, vous aimerez les découvrir

Sirop d’érable extra-clair : il est généralement produit avec la sève récoltée au tout début de la saison. Ses propriétés caractéristiques sont une couleur légère et une saveur douce et délicate.

Sirop d’érable clair : Il est récolté après le sirop extra-clair, et il est relativement clair en couleur et a un goût pur et léger. Il est principalement utilisé directement sur des plats et desserts.

sirop d'érable du Québec

Sirop d’érable médium : Il est le type de sirop d’érable le plus répandu sur le marché, et il est récolté après le sirop clair. Il a une belle couleur ambrée et une saveur qui lui est propre.

Sirop d’érable ambré : Il a une couleur plus foncée et un goût plus prononcé que le sirop de grade médium. Sa caractéristique spéciale est son goût riche et distinctif.

Eau d’érable certifiée NAPSI : Ce véritable cocktail bioactif inclut plusieurs vitamines et minéraux, des acides organiques, des acides aminés, des polyphénols, des phytohormones — le tout avec seulement 5 g de glucides ou 20 calories par 250 ml.

Tire d’érable : Elle s’obtient par concentration du sirop. Lors du temps des sucres, on la dépose sur la neige afin de la refroidir puis, on déguste !

Beurre d’érable : Lorsqu’on fait bouillir le sirop d’érable plus longtemps et qu’on le mélange jusqu’à ce qu’il ait une texture de beurre, il se transforme en une tartinade à l’érable.

Sucre à râper : Formé en bloc compact, il était jadis très prisé des anciens et portait aussi le nom de sucre pays, de sucre maison ou de sucre de sève. On l’utilise sur du pain doré, des toasts, etc.

Flocons d’érable : Ce procédé novateur permet à partir du sirop d’érable pur de lyophiliser le sirop pour en extraire des cristaux appelés flocons d’érable. On les retrouve nature ou encore aromatisés.

Sucre d’érable : Si l’on fait bouillir le sirop d’érable encore plus longtemps afin de retirer toute trace d’humidité, l’on obtient du sucre d’érable.

Du vrai sirop d’érable ?

De nos jours, les consommateurs ont l’habitude de vérifier les étiquettes des produits qu’ils achètent. Il en va de même pour le sirop d’érable. Vérifiez les étiquettes et méfiez-vous des imitations! Il n’y a rien de plus authentique que du vrai sirop d’érable.

Afin de vous assurer que vous achetez bien du véritable sirop d’érable, lisez attentivement l’étiquette au dos du contenant. Les principales marques de sirop à crêpes ne contiennent pas de sirop d’érable pur et utilisent du sirop de maïs à haute teneur en fructose comme principal édulcorant. Elles ont aussi recours à des arômes artificiels et à du colorant alimentaire. Les sirops artificiels incluent parfois le sirop d’érable dans la liste de leurs ingrédients, alors qu’ils en contiennent aussi peu que 5 %. Examinez soigneusement l’étiquette pour vous assurer que vous achetez bien du sirop d’érable 100 % pur.

Les différentes appellations

La Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) s’est dotée d’un système de contrôle afin d’assurer la qualité organoleptique du sirop d’érable : le label SIROPRO. C’est votre garantie de saveur et de pureté.

Contrôle de la qualité SIROPRO et certifications

Réputé mondialement en tant qu’aliment naturel de qualité, le sirop d’érable du Québec est un produit dont l’innocuité, la salubrité et l’authenticité font l’objet d’une vérification de qualité reconnue en vertu de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche.

SIROPRO

SIROPRO est la certification de qualité officielle de la FPAQ. Elle garantit l’authenticité du sirop d’érable vendu au Québec et le respect des normes de classification (saveur et couleur). SIROPRO offre aux consommateurs une norme de reconnaissance de qualité (par voie d’un cahier des charges) et offre aux producteurs acéricoles un système de contrôle de qualité certifié. Enfin, SIROPRO assure le système de traçabilité de la production acéricole vendue directement aux consommateurs.

Biologique

Environ 20 % du sirop d’érable produit au Québec est certifié biologique, en vertu de la Loi sur les appellations réservées et les termes valorisants. Les normes biologiques visent l’aménagement de l’érablière, la diversité végétale, la fertilisation, le contrôle des ravageurs, l’entaillage ainsi que la collecte et la transformation de l’eau d’érable. À partir d’un cahier des normes, toutes les étapes de la fabrication du sirop d’érable sont strictement détaillées.

Kasher

Pour être certifié kasher, le sirop d’érable doit respecter un processus de production rigoureux, qui répond aux normes des lois alimentaires juives. Pour l’obtenir, chaque production de chaque érablière doit être inspectée et contrôlée par un rabbin. Ce dernier s’assure que tout élément entrant en contact avec le produit est lui-même certifié kasher : de l’équipement à la machinerie, en passant par le savon servant au nettoyage du matériel et par les différents additifs qui permettent de stabiliser la mousse au moment du bouillage.

Cuisiner avec l’érable

Renouveler une recette, décoiffer un cocktail, vivifier une vinaigrette, en-siruper vos légumes. Vite fait, bien fait! Sucrée ou salée, il y a plus d’une façon de réinventer sa cuisine avec sirop, beurre ou pépites d’érable. Que du bonheur dans votre assiette avec cette nouvelle série de trucs astucieux et d’astuces truculentes!

Tout comme l’huile d’olive, la crème fraîche ou les fines herbes, le sirop d’érable est rempli de possibilités pour sauter, mariner, mijoter, laquer ou saupoudrer sur pratiquement tout ce que vous aimez cuisiner.

Techniques gastronomiques avec l’érable

Quelqu’un a déjà écrit que la gastronomie était « l’art d’utiliser la nourriture pour créer le bonheur. » Notre collaborateur, conseiller en alimentation et chroniqueur gastronomique, Philippe Mollé, persiste et signe : « De grâce, n’oublions pas le goût ! »

Le sirop d’érable et les produits de l’érable du Québec bénéficient d’une foule d’apprêts gastronomiques. Dans la cuisine de tous les jours comme pour celle des grands jours, il suffit de bien les doser, de les marier à bon escient et de les utiliser judicieusement pour les mettre en valeur. Et ce, printemps, été, automne et hiver.

Transformer, combiner, bonifier…

Le beurre d’érable a une richesse sucrée unique. On peut le fraiser dans la pâte pour faire des sucreries ou l’utiliser pour faire des sauces. Les flocons d’érable servent surtout comme élément de finition pour décorer ou ajouter du croquant. Idéals sur les desserts, on peut aussi les combiner à du poivre, à des zestes d’agrumes ou à de la chapelure pour paner, par exemple, du foie gras ou des fruits de mer délicats. Ils se transforment en ingrédient amusant pour givrer un verre ou parer un cocktail. Le sucre d’érable avec son goût concentré est idéal pour accompagner des douceurs sucrées ou pour bonifier la crème fraîche. Couramment utilisé en boulangerie, le sucre d’érable confère un goût unique aux plats cuisinés.

Les catégories de sirop d’érable

Le extra-clair, Canada n° 1 a une couleur légère, une saveur douce et un goût délicat sans arrière-goût. Le clair, Canada n° 1 a un goût pur et léger. On les utilise nature, directement sur les aliments. Le médium, Canada n° 1 a une saveur prononcée d’érable et convient parfaitement à la cuisson. Le ambré, Canada n° 2 a un goût plus prononcé que le médium. Il se distingue par son unique goût riche. On l’utilise principalement pour confectionner des sauces qui napperont viandes ou poissons et comme ingrédient secret pour rehausser les saveurs naturelles d’un plat.

Substitution du sucre pour l’érable

La plupart du temps, vous pouvez remplacer le sucre par une quantité égale de sirop ou de sucre d’érable dans vos recettes sucrées ou salées. Dans les gâteaux et la majorité des desserts, pour 250 ml (1 tasse) de sirop utilisé, il suffit de réduire d’environ 60 ml (1/4 tasse) la quantité de liquide qui entre dans la composition de la recette (eau, lait, jus, etc.).

Correspondances des mesures

  • 100 ml de sirop d’érable = 130 g
  • Une portion de ¼ tasse = 60 ml

Valeur nutritive

Pour 100 g

sirop d'érable du Québec

Par portion de ¼ tasse (60 ml)

sirop d'érable du Québec

Sources

Les Filles de l’érable. J’aime l’érable. [En ligne.] http://jaimelerable.ca

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient