Régime Okinawa

Fiche initiée le 04 Janvier 2012 par
Modifié par 1 contributeur

Le régime Okinawa puise sa source d’une région insulaire du Japon au nom éponyme d’« Okiwana ». Cette île est reconnue comme étant la région du monde ayant le plus grand nombre de centenaires et de « super centenaires » (plus de 110 ans). On y dénombre 400 centenaires pour une population de 1,3 million d’habitants, contrairement à un millier de centenaires pour une population de 7,2 millions d’habitants au Québec.

Non seulement ces centenaires vivent-ils vieux, mais ils semblent vieillir mieux; plus de vitalité, moins de maladies dégénératives, etc. Plusieurs recherches d’envergure ont été menées afin de trouver la clé du succès du mode de vie des habitants d’Okinawa, dont une étude notoire financée par le ministère japonais de la Santé et menée de front par le Dr Makoto Suzuki, cardiologue et gérontologue. Généticiens, nutritionnistes, gérontologues et autres spécialistes ont pu se prononcer sur un amalgame d’habitudes de vie menant à la conclusion que les mœurs de ce peuple contribuent effectivement à leur vieillissement en santé. Le jardinage, la vie à la mer, le travail en milieu familial, la danse, l’activité physique, pratiques spirituelles, la vie communautaire et principalement, l’alimentation saine, agissent en synergie pour permettre de vivre longtemps et sainement. Le facteur génétique entrerait lui aussi en ligne de compte.

Caractéristiques du régime Okinawa

Il existe quatre grandes règles de base pour respecter le programme Okinawa : consommer peu de matières grasses, consommer peu de calories, arrêter de manger avant de se sentir plein et manger en suivant le principe de la densité énergétique des aliments. On considère alors de manger à volonté des aliments à densité énergétique inférieur à 0,7, avec modération ceux se situant entre 0,8 et 1,5, à l’occasion ceux entre 1,6 à 3 et d’éliminer ou de consommer très rarement les aliments dont la densité énergétique est supérieure à 3.

Exemples d’aliments classés selon leur densité énergétique, selon une version occidentalisée du régime Okinawa:

Très basse densité énergétique

Basse densité énergétique

Haute densité énergétique

Très haute densité énergétique

Eau
Thé
Concombre
Laitue
Tomate
Radis
Endive
Courgette
Potiron
Goya (courge amère)
Brocoli
Asperge
Citron
Champignon
Haricot vert
Pastèque
Goyave
Oignon
Fraise
Soupe aux légumes
Lait de soya nature
Betterave
Abricot
Orange
Melon
Pêche
Algues fraîches
Ananas
Pomme
Prune
Poire
Yogourt nature sans gras
Tofu

Banane
Avocat
Pomme de terre
Poissons blancs
Volaille
Coquillages
Œuf
Patate douce
Poitrine de dinde
Sushis
Pâtes alimentaires
Légumineuses
Riz

Hoummos
Crème glacée de soya
Poissons gras
Bagel et pain
Viandes maigres
Fruits secs
Fromages de soya
Agneau
Pizza
Crème glacée
Raisin

Arachide
Amande
Beurre
Huile
Mayonnaise
Pistache
Croustilles
Chocolat noir
Noix
Bacon
Beigne
Biscuit graham
Fromage cheddar
Biscuit à l’avoine
Noisette

Outre la densité énergétique des aliments, la façon de les apprêter et de les consommer importent aussi dans l’art de vivre à l’okinawaïenne : manger de petites portions; manger en pensant que les aliments agissent comme des remèdes pour le corps; avoir une alimentation variée et colorée; consommer des aliments frais et peu cuits à feux doux; éviter les cuissons à haute chaleur (micro-ondes ou barbecue); combiner des aliments crus et cuits et les dissocier lors de la cuisson et de l’ingestion.

Origine du régime Okinawa

Le régime Okinawa vient de l’île d’Okinawa au Japon. Plusieurs experts en santé et nutrition du monde entier se sont penchés sur le régime alimentaire des habitants de cette île.

Bienfaits

Bien qu’il n’existe pas de recette miracle à la longévité, le régime Okinawa propose des habitudes alimentaires saines pouvant y contribuer, ce qui expliquerait en partie le vieillissement en santé des habitants de cette île. En outre, le régime Okinawa serait efficace pour perdre du poids et prévenir les maladies chroniques.

Sources et références

Passeport Santé. Le Programme Okinawa. [Page consultée le 9 novembre 2011.] http://www.passeportsante.net/fr/P/Bibliotheque/Fiche.aspx?doc=Biblio_8028

Passeport Santé. Okinawa. [Page consultée le 29 décembre 2011.] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=okinawa_regime

Okinawa : Moser, Philippe. « The Okinawa Diet Keys to Longevity Revealed in the Okinawa Centenarian Study », dans Alternative Health Journal. 2008 (November).

Rodriguez, Judith C. À chacun son régime ! Les Éditions de l’homme, Montréal, 2009.

Aimez cette fiche :