Radis

Fiche initiée le 17 Octobre 2011 par
Modifié par 2 contributeurs

Le radis provient de la famille des brassicacées, qui englobe tous les crucifères, dont le chou et le navet. Il s’agit d’un légume racine qui développe des arômes assez piquants : plus il est dodu, plus il sera piquant et poivré. Il existe plusieurs variétés de radis, mais les plus connus sont le radis rouge, le radis noir et le daïkon, un cousin asiatique disponible dans les épiceries.

Le radis peut être de forme ronde ou oblongue. La chair blanche croquante du radis peut être légèrement juteuse dans le cas du radis rouge, mais un peu plus sèche chez le radis noir et le daïkon.

Bien choisir les radis

RadisOn choisit des radis fermes à la peau lisse et sans taches. Si les fanes (feuilles) sont encore présentes, elles doivent être d’un beau vert. On évite les radis dont les extrémités les rattachant aux fanes sont visqueuses, molles ou jaunies.

Les radis en saison

Les radis sont disponibles toute l’année. De mai à octobre, on peut trouver des radis issus de récoltes québécoises sur nos étals.

Conserver les radis

Les radis se conservent pendant environ une semaine au réfrigérateur, placés dans un sac de plastique perforé. Afin de conserver les radis plus longtemps, on coupe les fanes et on ne les lave qu’au moment de les utiliser. Les radis peuvent être congelés pour une période de 6 mois.

Le radis en cuisine

On brosse les radis sous l’eau froide afin de bien les nettoyer. Pour les apprêter, on les tranche, on les râpe ou on les coupe en julienne. Les radis bien croquants sont parfaits lorsque consommé entiers.

Étonnement, les radis peuvent également être cuits et ajoutés aux recettes. On les dore à la poêle avec un peu de beurre ou on les incorpore à d’autres légumes dans les sautés au wok ou dans les plats d’accompagnements. On les fait bouillir ou cuire à la vapeur pendant environ 10 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient tendres.

En Amérique du Nord, les radis sont le plus souvent consommés crus. Ils colorent les trempettes de légumes et agrémentent salades (vertes, de pâtes ou de pommes de terre) et sandwichs. En sandwich, avec du pain blanc, du beurre, du sel et de la ciboulette, le radis sera délicieux. Vous pouvez remplacer le pain blanc par du pain pumpernickel et le beurre par du fromage à la crème ou des avocats en purée. Les radis sont souvent utilisés comme garnitures décoratives. À l’opposé, d’autres cultures orientales les consomme habituellement cuits, intégrés aux sautés de viande et de légumes.

Les fanes (feuilles) de radis sont comestibles et se cuisinent comme l’épinard.

Les bienfaits du radis

Sur le plan des nutriments, le radis contient de la vitamine C et fourmille d’antioxydants, principalement dans le cas du radis noir. Les études ont démontré que les antioxydants du radis contribuent à protéger contre l’oxydation des lipides sanguins et des lipides des cellules intestinales, ce qui signifie que le radis contribue à prévenir les maladies cardiovasculaires et le cancer du côlon.

Le radis contient une bonne quantité de fibres alimentaires, principalement sous forme de cellulose, facilitant le bon transit intestinal.

Le goût piquant du radis témoigne de sa forte teneur en soufre, facilitant la digestion.

Propres à la consommation, les fanes du radis abondent en vitamine A.

Mises en garde

Comme ses cousins de la famille des crucifères, les indoles contenus dans le radis peuvent être difficiles à ingérer pour les personnes souffrant du syndrome de l’intestin irritable. Les mêmes indoles peuvent provoquer des interactions avec l’acétaminophène en amenuisant leur action.

Correspondance des mesures

  • 1 tasse de radis crus tranchés = 250 ml = 122,6 g
  • 1 radis moyen cru = 4,5 g

Valeur nutritive

Radis crus
Radis
Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

D’où vient le radis?

Le radis tire ses origines d’Asie occidentale, où l’on a répertorié un écrit chinois faisant référence au radis au 11e siècle avant J.-C. Les habitants de l’Égypte ancienne étaient très friands des radis, ayant figurés à l’alimentation de base des ouvriers qui eurent construits les fameuses pyramides de Gizeh. Quant à eux, les grecs se servaient des radis comme offrandes aux dieux. Dès l’époque romaine, le radis s’est mis à conquérir les différentes contrées du monde.

Le mot radis provient du latin « radix » signifiant « racine ».

Sources

Bowen, Carole. Manuel de congélation, plus de 200 aliments de tous les jours.Caractère, Montréal, 2005.

Fortin, Caroline et al. La mini-encyclopédie des aliments. Québec Amérique, Montréal, 2008.

IGA.net. L’Info-aliments: radis. [Page consultée le 18 août 2011.] http://www.iga.net/infoaliment.php?lang=fr&id=153#

Passeport Santé. Le Radis. [Page consultée le 18 août 2011.] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=radis_nu

Teubner, Christian. The Vegetable Bible. Penguin Studio, Toronto, 1998.

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient