Quinoa

Fiche initiée le 14 Octobre 2011 par
Modifié par 1 contributeur

Sa texture si légère fait du quinoa un nouveau venu vraiment apprécié dans les assiettes des Québécois. Polyvalent, le quinoa fait bonne figure tant comme accompagnement que dans les salades, desserts et menus du petit-déjeuner. Bien qu’il soit considéré comme tel, le quinoa n’est pas une céréale au même sens que le riz ou le blé par exemple, car il ne provient pas de la famille des graminées. Il s’agit plutôt d’une plante herbacée annuelle issue de la famille des chénopodiacées, aux côtés des épinards et des betteraves.

À l’état naturel, le quinoa est assez amer. Avant sa commercialisation, on le débarrasse de ses saponines qui créent l’amertume en question. Il devient alors savoureux et prêt à mille usages.

On cultive le quinoa d’abord et avant tout pour ses graines, minuscules et résistantes sous la dent. Même cuites, les graines de quinoa sont toujours craquantes. Au goût, on lui confère des notes de noisettes et un arôme très doux.

Bien choisir le quinoa

QuinoaIl existe plusieurs espèces de quinoa sur le marché, mais ceux qu’on retrouve le plus régulièrement sur les tablettes ou en vrac sont le traditionnel de couleur blanche, le rouge et le noir. On retrouve aussi de plus en plus de sous-produits de quinoa, comme la farine, les pâtes alimentaires (quinoa à 40%) et le pain (quinoa à 30%).

Conserver le quinoa

On conserve les grains de quinoa dans un contenant hermétique entreposé dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière. Pour la farine de quinoa, il est suggéré de la conserver au réfrigérateur ou au congélateur.

 

Le quinoa en cuisine

Acheté prêt à utiliser, le quinoa ne demande qu’à être rincé avant de le cuire. Cette étape permettra d’atténuer davantage l’amertume du quinoa. Bouilli, il demande entre 10 et 15 minutes pour avoir une cuisson parfaite, soit lorsque le germe commence à apparaître. Pour ce faire, on le plonge dans trois fois son volume d’eau bouillante. On peut aussi faire griller les grains à sec à la poêle pour faire ressortir leurs arômes avant de les plonger dans l’eau.

En cuisine, le quinoa remplace facilement le riz dans le pilaf servis en accompagnement. Aussi, une fois moulu, le quinoa remplace la farine de blé afin de proposer des produits sans gluten aux consommateurs intolérants à cette protéine. Très absorbante, il convient cependant de couper de moitié la quantité de farine de quinoa par rapport à la quantité demandée de farine de blé.

Le quinoa s’utilise au sein d’une kyrielle de recettes. D’abord, ses petits grains savoureux s’apprêtent bien dans les salades, aux côtés de légumes et légumineuses. Fait étonnant, on peut aussi préparer le quinoa comme un gruau, avec ou sans avoine, arrosé de lait chaud auquel on ajoute des aromates comme de la vanille ou de la cannelle. Le quinoa remplace aussi le riz dans les poudings. Toutefois, c’est au sein des soupes et mijotés que le quinoa développe tous ses arômes.

Le quinoa se consomme donc tant froid que chaud.

Les bienfaits du quinoa

Le quinoa est un choix judicieux pour les personnes souffrant de la maladie cœliaque car il est totalement exempt de gluten, contrairement à beaucoup d’autres céréales. De plus, comme sa charge glycémique est basse, le quinoa convient parfaitement aux individus souffrant du diabète. Enfin, vu sa teneur en fer, le quinoa peut aider les gens atteints d’anémie à puiser davantage de ce minéral dans leur alimentation.

Le quinoa est également très riche en protéines végétales de haute qualité, en fibres alimentaires solubles et en acides gras essentiels.

Parmi les nutriments les plus importants dans la composition du quinoa, on cite : le manganèse, le fer, le cuivre, le phosphore, le magnésium, le zinc et la vitamine B2.

Mises en garde

Le quinoa est généralement très bien toléré et digéré par la plupart des gens. Les cas d’allergie ou d’intolérance s’avèrent être très rares.

Correspondance des mesures

  • 1 tasse de quinoa sec = 250 ml = 179,6 g

Valeur nutritive

Quinoa (sec)
Quinoa
Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

D’où vient le quinoa?

Le quinoa provient de l’Amérique du Sud, principalement des Andes, où il est cultivé depuis six millénaires. Fort populaire là d’où il est originaire, le quinoa est louangé des Incas qui la désigne comme étant la « mère de tous les grains », signification propre du mot « quinoa » en langue quechua. Le quinoa survit aisément au climat pourtant non propice à l’agriculture dans l’Altiplano sud-américain.

Même s’il est aujourd’hui cultivé au Canada et aux États-Unis, on dit que le quinoa real des Andes boliviennes est encore et toujours le meilleur.

Sources

Allergy. Quinoa. [Page consultée le 24 août 2011.] http://www.allergy-details.com/food-allergy/quinoa/

Finlayson, Judith. Céréales de grains entiers. Les Éditions de l’homme, Montréal, 2008.

Fortin, Caroline et al. La mini-encyclopédie des aliments. Québec Amérique, Montréal, 2008.

Grains Canada. Quinoa canadien. [Page consultée le 24 août 2011.] http://www.grainscanada.gc.ca/ancient-anciens/quinoa-fra.htm

Quinoa Corporation. [Page consultée le 24 août 2011.] http://www.quinoa.net/

Passeport Santé. Fiche complète : quinoa. [Page consultée le 24 août 2011.] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=quinoa_nu

Teubner, Christian. The Vegetable Bible. Penguin Studio, Toronto, 1998.

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient