Probiotiques

Fiche initiée le 17 Janvier 2012 par
Modifié par 3 contributeurs

Les probiotiques sont des immunomodulateurs, soit des micro-organismes ayant la capacité de moduler favorablement le système immunitaire. Ce faisant, les probiotiques pourraient contribuer à freiner la progression des cellules cancéreuses et micro-organismes nuisibles, voire prévenir leur formation.

Caractéristiques des probiotiques

ProbiotiquesTrès à la mode depuis l’arrivée en poupe des yogourts probiotiques et depuis longtemps conseillé avant et après la prise d’antibiotiques par les professionnels de la santé et la communauté scientifique (pour prévenir les complications d’un traitement aux antibiotiques, notamment), les probiotiques ont maintenant une place de choix sur nos tablettes de supermarché. Mais de quoi sont-ils composés?

Essentiellement, ces micro-organismes se composent de plusieurs milliards de bactéries appelées bifidobactéries et lactobacilles qui sont fort bénéfiques pour l’organisme. Les probiotiques ont la propriété de résister en partie à la digestion dans l’estomac; les bactéries restantes se logeant ainsi dans le gros intestin où elles exerceront leurs bienfaits.

Les probiotiques dans l’alimentation

Les probiotiques se trouvent de plus en plus facilement dans les produits de lait fermenté, comme c’est le cas dans certains yogourts et kéfirs que l’on retrouve dans les supermarchés. On en retrouve aussi dans le miso, le tempeh, le pain, le jus ou pure (suppléments en poudre). On trouve aussi des traces de prébiotiques dans certains légumes et céréales, plus précisément dans les asperges, les artichauts, les oignons, l’ail, les bananes, le blé et le seigle.

Bon à savoir : l’association d’un prébiotique et d’un probiotique se nomme un symbiotique.

Les bienfaits des probiotiques

Consommés régulièrement, les probiotiques aideraient l’organisme à limiter les ravages des agressions extérieures en augmentant considérablement l’activité de certaines cellules du système immunitaire. L’organisme ainsi ravitaillé serait davantage en mesure de combattre les microbes indésirables, tout en se défendant contre la prolifération des cellules cancéreuses et donc, limiter les risques de cancers. À ces fins, la consommation quotidienne d’un yogourt fermenté riche en probiotiques (10 millions de bactéries par gramme au minimum) est conseillée, selon des études épistémologiques. Plus le yogourt est frais, plus il sera bénéfique pour l’organisme.

Outre ces défenses, les probiotiques contribuent à prévenir et traiter la diarrhée infectieuse (diarrhée du voyageur appelée familièrement turista et/ou la gastroentérite), de même qu’à soulager les effets indésirables du syndrome du colon irritable et limiter les récidives de la maladie de Crohn. On voue aussi aux probiotiques la propriété de pouvoir contribuer au traitement de l’acné.

En somme, les probiotiques sont très efficaces dans le maintien d’une flore intestinale et d’un système immunitaire en santé.

Mises en garde

Chez les personnes souffrant d’une intolérance au lactose grave, la prise de probiotiques peut engendrer des troubles digestifs indésirables. Il est toutefois bon de savoir qu’une bonne partie du lactose est prédigéré par les bactéries lactiques.

Histoire et origine de la consommation de probiotiques

Longtemps considérés comme un gage de santé et de longévité dans le Caucase (Moyen-Orient, Europe de l’Est et Russie), les produits de lait fermenté y sont consommés depuis plusieurs centaines d’années. Ces bonnes bactéries lactiques ont commencé à intéresser les microbiologistes vers la fin du 19e siècle lorsqu’ils se sont rendu compte que ces micro-organismes pouvaient avoir une action bénéfique sur le maintien d’une flore intestinale en santé. Cette propriété a été remarquée lors d’un examen comparatif entre la flore intestinale d’une personne en santé et celle d’une personne malade.

Sources et références

Agence canadienne d’inspection des aliments. Allégations relatives aux probiotiques. [Page consultée le 9 janvier 2012.] http://www.inspection.gc.ca/francais/fssa/labeti/guide/ch8af.shtml

Béliveau, Richard et Denis Gingras. La santé par le plaisir de bien manger. Trécarré, Montréal, 2009.

Berner, Mary et coll. Alimentation prévention. Sélection du Reader’s Digest, Montréal, 2010.

Festy, Danièle. Nous avons tous besoin de probiotiques et de prébiotiques. Leduc S., Paris, 2009.

Festy, Danièle. Guide familial des vitamines, minéraux, Omega-3, probiotiques, etc. Leduc S., Paris, 2006.

Paquette, Patrick D. « La microbiologie au quotidien. Probiotique et prébiotique, mais qu’est-ce que c’est ? », dans Agence Science-Presse. [Page consultée le 10 janvier 2012.] http://www.sciencepresse.qc.ca/blogue/2010/04/21/probiotique-prebiotique

Passeport Santé. Fiche complète : probiotiques. [Page consultée le 9 janvier 2012.] http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=probiotiques_ps

Aimez cette fiche :