Poulet frit

Fiche initiée le 21 Mars 2012 par
Modifié par 1 contributeur

Le poulet frit est un mets considéré par plusieurs comme de la malbouffe ou de la cuisine réconfortante (« comfort food »), tout en étant très caractéristique des établissements de restauration rapide (« fast food »). Il consiste souvent en morceaux de poulet pané, puis frit dans l’huile, ce qui attribue au poulet une texture croquante à l’extérieur, mais moelleuse et juteuse à l’intérieur. Il est légion de tremper les morceaux de poulet frit dans la sauce.

La recette originale de poulet remonte à l’Antiquité. La tradition était alors de frire le poulet entier, puis de terminer la cuisson au four avec badigeonné de marinade à base de : blancs de poireau, d’aneth, d’huile, de sarriette et de sauce de poisson fermentée. Puis, avant de passer le poulet au four, on le déposait sur un coulis de raisin. Il s’agissait là de la première véritable recette de poulet frit romain.

Le poulet pané du commerce

Aujourd’hui, le poulet pané à frire ou à cuire au four se décline en plusieurs variétés : les filets de poulet (ou doigts de poulet), bâton de poulet, burger de poulet, croquettes de poulet, bouchés de poulet frit, etc. On les retrouve généralement au rayon des produits congelés dans les épiceries.

Traditions entourant le poulet frit

Le poulet frit du sud des États-Unis

Depuis le poulet frit de l’Antiquité, les traditions culinaires entourant le poulet frit ont évolué. Celui qu’on retrouve aujourd’hui dans les restaurants est bien souvent enrobé d’une généreuse panure. La tradition du sud des États-Unis consiste à enrober le poulet (avec la peau) de babeurre, puis de secouer le poulet dans un sac de papier comprenant de la farine, des épices (sel, poivre, piment de Cayenne, sel d’ail, etc.), puis de cuire le tout à grande friture. Cette technique donne un poulet à la texture très croustillante. Il est aussi courant de paner le poulet avec de la chapelure de pain.

Le poulet frit du Colonel Sanders

Harland Sanders, que l’on connaît surtout au surnom « Colonnel Sanders », fonda son premier restaurant Kentucky Fried Chicken (abrégé en « KFC » en 1991) en 1952 en banlieue de Salt Lake City aux États-Unis, après avoir servi son poulet frit dans sa station-service à Corbin dans l’état de Kentucky.

Les ingrédients du poulet frit KFC demeurent encore aujourd’hui secret, bien qu’on sache qu’il soit d’abord et avant tout constitué de farine de blé, d’œufs, de lait, de sel et de poivre. Il existerait 11 épices secrètes qui confèrent au poulet frit son goût particulier.

Le poulet frit KFC, dévoilé initialement au public en 1939, s’impose aujourd’hui comme la référence en matière de poulet frit. Il a d’abord conquis les États-Unis, puis le Canada, pour enfin s’établir dans plusieurs autres régions du monde. Au Québec, afin de répondre aux exigences de l’article 58 de la Charte de la langue française (loi 101) – le français comme langue prioritaire dans l’affichage public –, les restaurants KFC portent plutôt l’acronyme PFK pour « Poulet frit Kentucky ».

Aujourd’hui, la chaîne de restaurants accueille près de 10 millions de clients chaque jour, à dans les 16 000 restaurants KFC à travers le monde. « KFC » est une enseigne du groupe Yum! Brands, premier groupe de restauration thématique au monde.

Mises en garde

Le poulet frit est souvent accusé pour ses matières grasses saturées, lesquelles peuvent être nuisibles à la santé cardiovasculaire.

Qui plus est, la cuisson de protéines animales à haute température, comme la friture, provoque la création d’amines hétérocycliques, des éléments cancérigènes. Afin de limiter la propagation de ces éléments toxiques, il est fortement conseillé de faire mariner la viande ou volaille préalablement dans le jus de citron.

Histoire du poulet frit

La friture des aliments tire ses origines de l’Antiquité et le poulet ne fait pas exception. Les Romains anciens auraient élaboré une recette dans le plus vieux recueil de recettes connu, l’Apicii Coelii. On l’appelait alors « Pullum Frontonianum ».

Sources

Béliveau, Richard et Denis Gingras. Aliments contre le cancer. Trécarré, Montréal, 2005.

Office québécois de la langue française. Repères et jalons historiques. [Page consultée le 14 mars 2012.] http://www.oqlf.gouv.qc.ca/charte/reperes/reperes.html

Radio-Canada. L’Épicerie : le poulet frit du sud des États-Unis. [Page consultée le 14 mars 2012.] http://www.dailymotion.com/video/xddl13_l-epicerie-le-poulet-frit-du-sud-de_lifestyle

Site officiel français de KFC, Aux origines de KFC. [Page consultée le 14 mars 2012.] http://www.kfc.fr/#/company

Aimez cette fiche :