Poivron

Redirigé de poivron vert coupe en cubes.
Fiche initiée le 14 Décembre 2011 par
Modifié par 3 contributeurs

Le poivron, comme tous les autres types de piments, est un fruit qui tire sa source d’une plante potagère dans la lignée des solanacées, famille à laquelle appartient notamment la tomate, la cerise de terre, la pomme de terre et l’aubergine.

Il existe une quantité impressionnante de piments, variant en termes de couleurs, de formes et de saveurs. Les poivrons doux ont la saveur la moins piquante, alors que les petits piments du type habanero brûlent de sensation piquante! D’un point du vue culinaire, on distingue clairement les deux familles de piments : doux et forts, alors qu’au sens botanique, on réfère à la même espèce végétale. On souligne aussi que, bien qu’apprêté comme un légume, les poivrons appartiennent effectivement à la grande famille botanique des fruits.

Le poivron prend la forme d’une gousse, au sein de laquelle se nichent des graines et des membranes.

Variétés de poivrons

Il existe des dizaines de variétés de poivrons, de tailles, de couleurs et de saveurs différentes. La variété la plus vendue et la plus cultivée en serre est celle à quatre lobes et se décline en vert, jaune, orange et rouge, les plus populaires, mais aussi en brun, blanc, pourpre et noir. D’une couleur à l’autre, leur goût diffère sensiblement. Toutefois, le poivron vert a le goût le plus âcre compte tenu du fait qu’il est cueilli avant maturité. Si on le laisse sur son plant, il fera un détour par le jaune et l’orangé en mûrissant, pour finalement terminer rouge. De leur côté, les poivrons pourpres, bruns et noirs sont verts au départ, mais redeviennent verts si on les laisse mûrir trop longtemps ou après la cuisson.

Une chair plus parfumée et plus sucrée différencie les fruits mûris sur le plant de ceux qui sont cueillis avant maturité. Ainsi, les poivrons orangés et rouges sont plus sucrés que les verts. Finalement, la saveur des poivrons pourpres, bruns et noirs est semblable à celle des poivrons verts.

Poivron vert doux

Poivron rouge doux

Poivron orange doux

Poivron noir (violet) doux

Poivron jaune doux

Il se consomme aussi bien cru que cuit. Toutefois, attention à ne pas trop le cuire, pour lui conserver sa belle couleur vive!

Le plus sucré de tous les poivrons. Sa couleur varie du rouge clair au rouge foncé. Essayez-le dans vos quiches ou sur vos pizzas. Grillé et accompagné de fromage de chèvre, le poivron rouge est un pur délice!

Sa couleur vive et sa saveur délicate le rendent idéal pour la préparation de plusieurs plats : salades, sandwichs, pâtes, potages…laissez aller votre imagination!

Malgré sa couleur originale et surprenante, sa saveur se rapproche beaucoup de celle du poivron vert. Idéal pour les plateaux de crudités ou comme garniture, où il fera sensation!

Sa chair sucrée et très parfumée d’un beau jaune clair apporte du soleil dans l’assiette. Sensationnel pour préparer vos salades ou vos sautés préférés!

Bien choisir le poivron

À l’achat, choisissez des poivrons charnus, fermes, lisses et sans tâches ou parties amollies.

poivron vert coupé en cubes

Conserver le poivron

Placez-les, non lavés, dans un sac de plastique perforé. Ils se conserveront ainsi au moins une semaine dans le bac à légumes du frigo.

Il est possible de congeler les poivrons, lavés et coupés en gros morceaux dans un contenant hermétique. Les poivrons congelés ont une texture plus molle que les frais, mais ils sont parfaits pour cuisiner.

Quand consommer le poivron?

Les poivrons sont disponibles toute l’année, mais vers la fin de l’été et en automne, Dame Nature nous fait cadeau de ses récoltes abondantes de poivrons de toutes les couleurs, et ce, à très bon prix. On peut aussi se procurer des poivrons rouges grillés en pot toute l’année. Ils sont pratiques et délicieux pour cuisiner.

Le poivron en cuisine

D’une extrême polyvalence, le poivron est le complice idéal d’une grande variété de plats : pizzas, omelettes, quiches, sauce à spaghetti, plats mijotés, salades, sautés asiatiques, potages, fajitas, etc. La cuisson rend le poivron plus sucré.

  • Poivrons grillés : Coupez le légume en quartiers, retirez les graines et faites griller (peau vers le bas) de 5 à 7 minutes sous le gril du four, ou jusqu’à ce que la peau soit boursoufflée. Une fois grillés, retirez tout simplement la peau. Utilisez-les ensuite pour agrémenter les lasagnes, burgers, pâtes, sandwiches et salades. Ou encore, réduisez-les en purée avec un peu de yogourt nature grec, et les épices de votre choix, pour en faire une délicieuse et nutritive trempette.
  • Poivrons farcis : Retirez le chapeau des poivrons et farcir au choix : riz ou couscous, viande hachée ou légumineuses, tomate, fromage, noix, herbes, etc. Remettre le chapeau et cuire au four jusqu’à ce que la garniture soit bien cuite.

Mariages de saveurs

Le basilic, l’origan, le thym, l’huile d’olive et les fromages de toutes sortes ne sont que quelques uns des ingrédients qui rehaussent la saveur des poivrons.

Informations culinaires pratiques

Les variétés pourpres, brunes et noires perdent leur couleur en cuisant, pour redevenir verts. Ainsi, consommez-les de préférence crus pour apprécier pleinement leur finesse.

Le paprika est une épice obtenue à partir de poivrons rouges mûrs, séchés et ensuite moulus.

Les bienfaits du poivron

Le poivron ne donne pas seulement bonne mine à nos plats, il ajoute une gamme intéressante d’éléments nutritifs, sans être calorique. Remarquablement riche en vitamine C, le poivron contient également une teneur appréciable en vitamine A. Et, puisque la concentration en vitamine C augmente durant le mûrissement, le poivron rouge se trouve à en contenir 1,5 fois plus que le vert. Le poivron rouge contient également près de 9 fois plus de vitamine A que le vert.

Cela dit, si la quantité de vitamine C augmente avec le mûrissement du poivron, la quantité de flavonoïdes (antioxydants), quant à elle, diminue. Ainsi, le poivron vert en contiendrait de 5 à 8 fois plus que le rouge. Conclusion : Mangez des poivrons de toutes les couleurs, pour varier les plaisirs et les bienfaits. Rappelons que les antioxydants auraient des effets protecteurs contre certains cancers, les maladies cardiovasculaires et autres maladies liées au vieillissement.

Mises en garde

  Section à compléter.

Correspondance des mesures

  Section à compléter.

Valeur nutritive

  Section à compléter.

D’où vient le poivron?

Originaire des Amériques, le poivron fut l’une des premières plantes à être cultivée en Amérique du Sud. Et, bien qu’il soit utilisé comme un légume, le poivron est en réalité le fruit d’une plante, tout comme la tomate et l’avocat. Contrairement au piment, le poivron est beaucoup plus gros et doux en bouche. Ainsi, ne pas confondre les termes piment et poivron, qui représentent deux légumes/fruits bien différents! Le Mexique est l’un des grands producteurs de poivrons en champs, alors que les États-Unis et le Canada font grandement appel à la culture en serre. Cultivés au moyen d’un système informatique qui contrôle la température, l’éclairage, l’apport en nutriments et l’humidité, la culture en serre hydroponique permet d’obtenir des poivrons frais au contenu nutritionnel constant, douze mois pas année.

Sources

Association québécoise de la distribution de fruits et légumes. [En ligne.] http://www.aqdfl.ca/

Fortin, Caroline et al. La mini-encyclopédie des aliments. Québec Amérique, Montréal, 2008.

IGA.net. L’Info-aliments : les poivrons. [Page consultée le 27 février 2012.] http://www.iga.net/infoaliment.php?lang=fr&id=152

J’aime 5 à 10 portions par jour. [En ligne.] http://www.jaime5a10.ca/

Passeport Santé. Fiche complète : poivron. [Page consultée le 17 octobre 2011.] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=poivron_nu

Teubner, Christian. The Vegetable Bible. Penguin Studio, Toronto, 1998.

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient