Pintade

Fiche initiée le 16 Février 2012 par
Modifié par 3 contributeurs

La pintade d’origine africaine a une chair tendre et maigre. Commercialisée toute l’année dans les circuits traditionnels des boucheries et supermarchés, elle a gardé un caractère plutôt festif. C’est le plat des réjouissances gourmandes de fin d’année, mais aussi des repas du dimanche ou des fêtes familiales. Plus curieusement, elle se montre très présente sur nos tables au moment de l’ouverture de la chasse comme un clin d’oeil à l’arrivée des grands gibiers.

Bien choisir la pintade

La pintade se retrouve sous différentes formes : entière, suprême, cuisse et fondue chinoise.

Vérifiez bien la date de péremption, comme la pintade n’est bonne que 10 jours, vous vous assurerez ainsi de sa fraîcheur.

Conservation de la pintade

La pintade, comme tous les oiseaux, se conserve au réfrigérateur environ 10 jours après la date d’abattage. Il est aussi possible de la congeler.

Disponibilité de la pintade

La pintade se trouve maintenant facilement à l’année longue dans les supermarchés.

La pintade en cuisine

Avec sa légère touche giboyeuse, la pintade se prête à bien des variations culinaires : rôtie au four, en fricassée, sautée en cocotte, grillée au barbecue, en papillote, à la vapeur… Toutes les préparations classiques des volailles lui conviennent.

Sa chair délicate aime les mariages un peu inédits, les alliances sucrées-salées et elle fait bon ménage avec les épices et notes exotiques. On entend parfois dire que la chair de la pintade serait trop sèche, alors s’il est vrai que cette chair est pauvre en graisse (ce qui est un avantage), on peut facilement par la cuisson lui conserver son moelleux en plaçant un petit bol d’eau ou de bouillon à côté du plat dans le four, ou la farcir. Enfin, pour éviter le dessèchement, il ne faut surtout pas surcuire, ne pas réchauffer sans sauce et surtout ne pas retirer la peau de cette volaille.

Après cuisson, pensez à laisser reposer la pintade un bon quart d’heure pour permettre aux chairs de se détendre.

Bienfaits et avantages de la pintade

La pintade est une viande maigre et peu calorique, donc excellente si l’on prend soin de sa ligne. Sa chair possède une saveur proche de celle du gibier même si, aujourd’hui, elle n’est plus sauvage.

Correspondance des mesures

1 portion = 90,0 g selon le Guide alimentaire canadien

Valeur nutritive

Pintade

Source : Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

Histoire de la pintade

La principale pintade domestique (Numida meleagris), issue de la pintade vulturine (Acryllium vulturinum) sauvage en Afrique, garde de son ancêtre l’instinct de se percher et un caractère farouche.

Importée d’Afrique par les Grecs et les Romains qui l’utilisent comme offrande aux dieux et l’élèvent en basse-cour, elle est nommée « poule d’Inde » au Moyen Âge puis « poule du pharaon » et « pintade » lorsqu’un navigateur vénitien au service du Portugal en ramènera un spécimen d’Afrique de l’Est. Elle est introduite au XVe siècle en France qui est le premier pays à sélectionner des pintades en vue de les élever, ce qui en fait en 2010 le premier producteur mondial avec ses régions d’élevage des Pays de Loire, du Grand Sud-Ouest, de Rhône-Alpes et de la Région Centre.

Sources et références

Gibiers Canabec; présentation des gibiers. [En ligne.] http://www.gibierscanabec.com/index.php?action=gibier&id=12

Gibiers Canabec; liste de produit.[En ligne.] http://www.gibierscanabec.com/index.php?action=produit&idCat=1&idSousCat=13

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient