Petit pois

Fiche initiée le 14 Octobre 2011 par
Modifié par 1 contributeur

La plupart du temps consommé comme un légume, le petit pois fait plutôt partie de la grande famille des légumineuses, figurant plus précisément dans la lignée des fabacées. Le petit pois est en fait la graine que l’on retire de sa cosse à la peau épaisse, d’un vert luisant.

Son goût frais est unique, tout comme sa texture mi-molle, mi-éclatante. À point, le petit pois verdoyant peut être assez sucré. Il existe aujourd’hui plusieurs variantes du pois : le petit pois, le pois mange-tout et le pois Sugar Snap (que l’on désigne parfois comme « pois sucré »).

Bien choisir les petits pois

À l’achat, on privilégie des cosses lisses et brillantes, contenant des petits pois charnus, mais pas trop gros. Ils seront ainsi plus savoureux et sucrés, sans être pâteux.

Conserver les petits pois

Dès sa cueillette, le sucre du petit pois se transforme en amidon, modifiant de ce fait saveur. On consomme donc les petits pois verts frais le plus tôt possible après l’achat. Sinon, on les place immédiatement au réfrigérateur dans un sac de plastique perforé afin de conserver leur bon goût sucré et d’éviter qu’ils ne deviennent farineux. Ils se conserveront ainsi pendant une semaine. Pour éviter leur détérioration rapide, on n’écosse les petits pois qu’au moment de servir.

Les petits pois peuvent être congelés pendant une période de 12 mois.

Quand consommer les petits pois?

Les pois sont disponibles à l’année, surgelés ou en conserve. On retrouve les petits pois verts frais du Québec en juillet et en août. Sucrés et doux à souhait!

Les petits pois en cuisine

On rince les cosses à l’eau courante afin d’en retirer les saletés, pour ensuite en couper les extrémités et ouvrir les deux facettes de la cosse. Il ne reste plus qu’à retirer les petits pois un par un.

Les petits pois verts se cuisent bien à l’eau bouillante, à la vapeur, en papillote et au four à micro-ondes. Pour préserver leur belle couleur vive, leur saveur et leur texture, il est préférable de ne pas trop cuire les petits pois. Dix minutes suffissent, tout au plus.

Les petits pois verts sont généralement servis comme légume d’accompagnement. Natures ou relevés d’un soupçon de beurre, de zeste de citron et de ciboulette, c’est un délice! On les ajoute dans les pot-au-feu, les ragoûts, les riz, les soupes et les potages. Froids, ils s’intègrent bien aux salades de légumes, de riz ou de pâtes.

Les bienfaits des petits pois

Les petits pois contiennent une gamme intéressante de vitamines et minéraux, dont : vitamine C, vitamine K, fer, manganèse, cuivre, vitamine B1, phosphore, magnésium, zinc, vitamine B2, vitamine B3, vitamine B6 et folate (B9). Le petit pois propose une bonne teneur en glucides, en protéines et en fibres alimentaires, ce qui en fait un choix de premier plan pour une bonne dose d’énergie.

Les caroténoïdes du petit pois (lutéine et zéaxanthine) sont des antioxydants puissants favorisant la bonne santé des yeux et la prévention des maladies comme la dégénérescence maculaire et les cataractes.

Mises en garde

La consommation de petits pois peut engendrer des réactions allergiques de type croisées (syndrome d’allergie orale) chez certains individus. Ces réactions sont toutefois modérées, se manifestant surtout comme un syndrome oral impliquant des sensations de brulures ou de picotements. Il est bon de noter qu’une allergie à l’arachide, faisant aussi partie de la famille des légumineuses, ne provoque pas nécessairement de réactions allergiques aux petits pois ou autres légumineuses (dans 5% des cas) comme elle le ferait pour les aliments de la famille des noix (dans 50% des cas).

Correspondance des mesures

  • 1 tasse de petits pois = 250 ml = 153,2 g

Valeur nutritive

Petits pois verts
Petit pois
Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

D’où viennent les petits pois?

Le petit pois proviendrait de plusieurs contrées dans le monde et sa découverte fut assez simultanée. On a retracé le petit pois en Asie centrale, au Proche-Orient, dans le bassin méditerranéen et en Éthiopie il y a près de 10 000 ans. Il aurait été découvert en même temps que d’autres végétaux comme le blé et les lentilles.

Le mot « pois » vient du latin « pisum » renvoyant au verbe latin « pisere » signifiant casser.

Sources

Allergie Net. Allergies croisées : aliments-aliments. [Page consultée le 26 août 2011.] http://www.allergienet.com/allergies-croisees.html

Bowen, Carole. Manuel de congélation, plus de 200 aliments de tous les jours. Caractère, Montréal, 2005.

Festy, Daniele. Antioxydants, guide pratique. Leduc S. Éditions. Paris, 2003.

Fortin, Caroline et al. La mini-encyclopédie des aliments. Québec Amérique, Montréal, 2008.

IGA.net. L’Info-aliments : petit pois. [Page consultée le 26 août 2011.] http://www.iga.net/infoaliment.php?lang=fr&id=150

Gerbeaud.com. Petit pois : tout savoir sur le petit pois, un légume aux excellentes propriétés nutritionnelles. [Page consultée le 26 août 2011.] http://www.gerbeaud.com/fruit-legume-de-saison/petit-pois.php

Passeport Santé. Fiche complète : pois frais. [Page consultée le 26 août 2011.] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=pois_frais_nu

Teubner, Christian. The Vegetable Bible. Penguin Studio, Toronto, 1998.

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient