Pêche

Fiche initiée le 14 Décembre 2011 par
Modifié par 3 contributeurs

  Article incomplet. Quelques sections à compléter.
La pêche et la nectarine sont en fait le même fruit, sauf en ce qui a trait à leur pelure, duveteuse chez la pêche et lisse et brillante chez la nectarine. Il s’agit dans les deux cas d’un fruit issu du pêcher, appartenant à la famille des rosacées. Le fruit contient un noyau se retirant facilement de la chair. Sa chair délicate et sucrée se veut la plupart du temps jaune orangé, parfois teintée de blanc ou de rouge. Une même variété d’arbre peut produire l’un ou l’autre des fruits, et ce phénomène peut même arriver au sein d’un seul et même arbre!

On distingue les différentes variétés de pêches et nectarines généralement en fonction de la couleur de leur chair, bien que certaines variétés puissent jouir d’une appellation propre, parmi lesquelles l’elegant lady, la royal george, la bellegarde, la mireille, la grosse mignonne et la reine des vergers. Si leurs arômes se ressemblent, il est néanmoins bon de savoir que les pêches à chair blanchâtre sont généralement plus parfumées.

Bien choisir les pêches

On choisit des pêches fermes et dont la peau duveteuse est sans meurtrissures. Il est conseillé d’achetez seulement la quantité nécessaire de pêches, car elles ont tendance à dépérir facilement, même lorsqu’elles ne sont pas mûres.

Conserver les pêches

PêcheLes pêches continuent à mûrir une fois cueillies si elles sont placées à la température ambiante. Toutefois, comme elles se gaspillent rapidement, on privilégie de les placer au réfrigérateur dès que la chair cède sous la pression du doigt. Elles se conserveront alors quelques jours.

Les pêches, tout comme les nectarines, se congèlent environ 12 mois. Il vaut mieux les recouvrir d’un sirop simple (sucre, eau et acide ascorbique, si possible) pour éviter qu’elles n’oxydent au contact de l’air.

Quand consommer les pêches?

Les pêches sont disponibles presque toute l’année mais c’est de juillet à septembre qu’elles sont à leur meilleur.

Les pêches en cuisine

On lave les pêches seulement au moment de les déguster, afin d’éviter qu’elles ne s’abiment trop rapidement. Pour retirer la peau de la pêche, on l’entaille sous forme de croix sur toute la surface du fruit. Puis, on plonge la pêche pendant une minute dans une casserole d’eau bouillante. On rince la pêche saisie à l’eau froide avant d’en retirer la peau à l’aide d’un couteau d’office. Pour congeler des pêches, on retire d’abord le noyau et la peau. Puis, on les arrose d’un peu de jus de citron afin d’éviter le brunissement de la chair.

Si elle est délicieuse crue, la pêche l’est tout autant cuite, sous forme de confiture et de compote. Elle entre aussi dans la composition de desserts savoureux comme les tartes, les croustades, le yogourt, la crème glacée, les gâteaux et les pâtisseries. La pêche entre également dans la composition de certains mets salés. Salsas, marinades, salades de toutes sortes, viandes, volaille, poissons et fruits de mer mettent la pêche en valeur.

Truc

Pour une poutine aux pêches et au caramel, remplacez les frites par des tranches de pêches, la sauce brune par un caramel et le fromage en grains par du mascarpone!

Les bienfaits des pêches

  Section à compléter.

Mises en garde

  Section à compléter.

Correspondance des mesures

  • 1 tasse de pêches en tranches = 250 ml = 179.6 g
  • 1 pêche moyenne = 98,0 g

Valeur nutritive

Pêche crue

Pêche
Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

Histoire et origine de la pêche

La pêche est cultivée en Chine depuis des milliers d’années. Les Chinois la considéraient alors comme un symbole de longévité et d’immortalité.

La pêche fut par ailleurs le premier fruit mangé sur la lune. Durant la mission Apollo 11, les astronautes ayant posé le pied sur la lune y ont dégusté non seulement des pêches, mais du bacon, des biscuits, du café et du jus.

Sources

Association québécoise de la distribution de fruits et légumes. [En ligne.] http://www.aqdfl.ca/

Bowen, Carole. Manuel de congélation, plus de 200 aliments de tous les jours.Caractère, Montréal, 2005.

Fortin, Caroline et al. La mini-encyclopédie des aliments. Québec Amérique, Montréal, 2008.

IGA.net. L’info-aliments : la pêche. [Page consultée le 11 octobre 2011.] http://www.iga.net/infoaliment.php?lang=fr&id=113

J’aime 5 à 10 portions par jour. [En ligne.] http://www.jaime5a10.ca/

Passeport Santé. Fiche complète : pêche. [Page consultée le 11 octobre 2011.] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=peche_nu

Whiteman, Kate et Maggie Mayhew. Le Grand livre des fruits. Manise (Éditions Minerva), Genève, 2000.

Wise Geek. [En ligne.] http://www.wisegeek.com/which-fruit-was-the-first-eaten-on-the-moon.htm

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient