Nutrition chez les enfants

Fiche initiée le 06 Mars 2012 par
Modifié par 3 contributeurs

  Cet article ne contient pas de sources ni de références

Offrir une alimentation santé à ses enfants s’avère parfois un défi de taille. Pourtant, la mission n’a rien de rocambolesque.

Dix conseils

Afin de rendre l’alimentation santé plus attrayante pour toute la maisonnée, jetez un coup d’œil à ces dix conseils:

1.Garde-manger bien garni

Votre responsabilité: vous assurer que le garde-manger soit garni d’aliments santé et nutritifs, et servir les repas à des heures régulières. Mais une fois ces plats santé sur la table, c’est à votre enfant de décider ce qu’il mange, et en quelle quantité.

2.N’exercez pas de pression

Ne forcez pas, ne récompensez pas et n’offrez pas de pots-de-vin à vos enfants afin de les inciter à manger. Rien ne sert non plus de les obliger à terminer leur assiette. En fait, il a été démontré que les enfants sur lesquels on exerce une pression mangent au final une quantité moindre de nourriture. Les parents qui tentent de contrôler les habitudes alimentaires de leurs enfants risquent plutôt d’accroître le risque qu’ils développent un surplus de poids et une relation malsaine avec la nourriture.

3. Introduisez régulièrement de nouveaux aliments

Introduisez une vaste variété de nouveaux aliments, et ce, de façon répétée. Certains enfants doivent parfois être exposés à un nouvel aliment jusqu’à quinze ou vingt fois avant de décider de lui donner sa chance. Malheureusement, plusieurs parents abandonnent après moins de trois essais. Tenez bon – ce geste est sans doute le plus significatif que vous puissiez poser afin d’influencer positivement les habitudes alimentaires de vos enfants.

4. Encouragez l’essai

Il ne suffit pas de simplement exposer vos enfants à de nouveaux plats. Tentez aussi de les encourager à goûter ces nouveautés. La «bouchée de politesse» ou celle «juste pour essayer» fonctionne bien dans la plupart des familles.

5. Sensibilisez vos enfants

Aidez à souligner l’importance de la nourriture saine auprès de vos enfants. La tranche d’âge où les enfants sont les plus réceptifs à ce genre d’apprentissage nutritionnel est entre cinq et onze ans. Les messages les plus simples se révèlent souvent les plus efficaces. Par exemple, «Ton corps est comme ta maison. Ne préfères-tu pas vivre dans une maison heureuse et en santé?»

6. Misez sur le plaisir de goûter

Ne négligez pas l’importance du plaisir de la dégustation! Les enfants seront plus enclins à manger un plat si vous leur dites «c’est délicieux» plutôt que «c’est bon pour toi». Veillez cependant à ne pas leur mentir, en vous assurant que votre création soit vraiment savoureuse. En effet, les tout-petits n’aiment pas plus les légumes mous et trop cuits que nous! Apprenez à assaisonner et à préparer des aliments frais, de façon à rendre la dégustation appétissante. En effet, manger santé ne devrait pas être un compromis.

7. Prenez conscience des portions

La règle est simple: de plus petites personnes devraient manger de plus petites portions. Une demi-tasse à une tasse de la plupart des aliments est une part qui convient en général aux enfants. Essayez aussi d’inclure tous les groupes alimentaires à chaque repas.

8. Créez une atmosphère détendue

Offrez à vos tout-petits un environnement détendu, où ils pourront prendre le temps de manger. En effet, bien que certains semblent à première vue capricieux, ces derniers aiment peut-être simplement prendre leur temps pour manger.

9. Impliquez vos enfants

Essayez d’initier vos enfants à l’épicerie, ainsi qu’à la période de préparation et de cuisson. L’explication est simple: lorsqu’un enfant est introduit progressivement à un aliment qui se retrouve ensuite dans son assiette, il est plus enclin à le déguster.

10. Soyez un bon exemple pour vos enfants

Tentez d’être un bon exemple pour vos enfants. En effet, une des façons les plus révélatrices de savoir comment un enfant s’alimentera dans le futur est de se pencher sur les habitudes alimentaires de ses parents. Composez donc votre menu avec des aliments santé, mais n’hésitez pas à y inclure occasionnellement des douceurs. Ne sautez pas de repas, et ne suivez pas de régimes draconiens. Faites régulièrement de l’exercice. Si vous buvez de l’alcool, alors usez de modération. Tâchez de conserver un poids santé. Les mères tendent à avoir un impact particulièrement important sur les habitudes de leurs filles.

Par exemple, une mère qui suit des régimes draconiens et parle de façon négative de son corps a plus de chance de voir sa fille suivre ses traces. Si vous souhaitez que vos enfants entretiennent une relation positive et saine avec leur alimentation, veillez donc à en faire de même de votre côté.

Sources et références

  Références et sources manquantes

Aimez cette fiche :