Miel

Fiche initiée le 20 Août 2012 par
Modifié par 1 contributeur

Le miel est consommé par les humains depuis des milliers d’années. Le miel comme aliment est mentionné dans des papyrus égyptiens et dans les textes d’Hippocrate.

Le miel est produit par des abeilles à partir du nectar des fleurs. Le miel sert de nourriture aux abeilles pendant les périodes où le climat leur est défavorable.

Ce ne sont pas toutes les espèces d’abeilles qui produisent du miel. Les abeilles domestiques qui produisent le miel pour l’apiculture sont principalement de l’espèce Apis mellifera. Des abeilles sauvages peuvent aussi produire du miel mais en plus petites quantités.

Les abeilles possèdent une enzyme qui permet la transformation du saccharose du nectar de fleurs en glucose et fructose, deux sucres simples. L’eau du nectar stocké dans les alvéoles de la ruche est évaporée en partie dans la ruche par des abeilles qui viennent le ventiler. Le miel devient ainsi de plus en plus concentré.

Au point de vue nutritif, le miel contient presque exclusivement des glucides simples, soit du fructose et du glucose. On y retrouve aussi des traces de protéines. Comparativement à d’autres sucres simples, comme le sucre blanc, le miel contient plusieurs minéraux, notamment du manganèse et du fer. Cependant, il faudrait en consommer de grandes quantités pour que le miel vienne contribuer aux apports en ces minéraux.

Le miel est utilisé dans plusieurs préparations pour sa saveur unique. Il se consomme au Québec 1,05 kg de miel par personne par année.

Miel et botulisme

Le botulisme infantile est une maladie rare mais grave qui se présente chez les enfants de moins d’un an, causée par une bactérie nommée Clostridium botulinum. La maladie se caractérise par de la constipation, une grande faiblesse, une incapacité à tenir la tête droite et une difficulté à avaler.

La très grande majorité du miel ne contient pas de spores de Clostridium botulinum. Cependant, on peut retrouver des spores autant dans le miel pasteurisé que non pasteurisé parce que les spores sont extrêmement résistantes aux hautes températures. Les spores de cette bactérie se développent dans l’intestin de l’enfant et libèrent une toxine. Elles réussissent à se développer parce que la flore intestinale des enfants de moins d’un an n’est pas encore suffisamment développée. C’est pourquoi il est recommandé d’offrir du miel uniquement aux enfants de plus d’un an.

Sources et références

Dubost M. La nutrition 3e édition, Chenelière Éducation, 2005.

Fédération des apiculteurs du Québec, http://www.apiculteursduquebec.com

Santé Canada, le botulisme infantile, http://www.hc-sc.gc.ca/hl-vs/iyh-vsv/diseases-maladies/botu-fra.php#le

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient