Méchoui

Fiche initiée le 09 Juillet 2013 par
Modifié par 2 contributeurs

Le méchoui est un repas composé d’un animal entier (ou d’une pièce de viande) cuit sur la broche. D’origine arabe, la tradition veut que le méchoui soit à base d’agneau ou de mouton, mais au Québec, il est souvent à base de cochon.

Variétés

MéchouiLe méchoui est toujours composé d’une pièce de viande embrochée et cuite sur les braises. Cette pièce de viande peut changer selon les pays, mais au Québec, l’agneau est l’animal le plus populaire, suivi de près par le cochon et, finalement, le boeuf. Le gibier est aussi de plus en plus utilisé, même s’il demeure marginal. Le bison et le sanglier seraient les gibiers les plus fréquemment utilisés.

Dans d’autres pays du monde, le méchoui sera plutôt à base de mouton ou de chèvre, mais pas exclusivement. Dans l’épisode 54 de l’émission Sans réservation d’Anthony Bourdain, le cuisinier se rend en Arabie Saoudite où il mangera, en plein désert, un méchoui de chameau. Il s’agit d’une préparation assez traditionnelle dans les régions désertiques.

Composition du méchoui

Outre la pièce de viande rôtie, qui est vraiment la vedette du repas, il est d’usage de servir la viande avec une variété de plats d’accompagnement. Au Québec, les plats qui accompagnent le méchoui sont très inspirés par la cuisine du sud des États-Unis, il ne sera donc pas rare de voir des salades de pommes de terre et des salades de macaroni, des fèves braisées, de la salade de chou, du maïs en épi, du macaroni au fromage, des crudités et des croustilles.

Dans les pays arabes où le méchoui est souvent servi lors de la fête du mouton, les autres parties de l’animal seront aussi consommées dans différents plats, notamment dans des plats comme la bakbouka, qui est un plat de tripes de mouton en sauce. Le méchoui sera alors accompagné de couscous, de boreks (pâtisseries salées au fromage et aux épinards), de légumes braisés (surtout des aubergines et des poivrons), des salades et des trempettes, comme le mouhammara (une trempette de poivrons rôtis et de noix de pin).

Comment préparer le méchoui?

La viande doit être embrochée au moyen de deux broches fines qui la maintiennent solidement en place. Elle est ensuite déposée sur un support (souvent mécanique) qui permet de la tourner afin que la cuisson soit uniforme. Le tournebroche repose au-dessus d’une cuve qui contient le charbon nécessaire à la cuisson. On compte en général le double du poids de la viande en charbon et environ 15 minutes de cuisson par livre de viande. Au début de la cuisson, la rotation de la pièce sera plus rapide afin de permettre à la température interne de la viande de s’élever à un niveau sécuritaire.

Traditions

Le méchoui est un plat servi dans les rassemblements, souvent dans les mariages ou dans les fêtes de famille. Il est habituellement cuisiné en été, et il est synonyme de longues soirées en plein air, un peu comme les épluchettes de blé d’inde.

Dans les pays du Maghreb, la préparation du méchoui a souvent lieu lors de la fête du mouton (ou fête du sacrifice), qui est la grande fête de l’Islam. Cette fête célèbre la soumission d’Ibrahim (Abraham) devant Dieu. Alors qu’Ibrahim s’apprêtait à sacrifier son fils Ismaël pour satisfaire les désirs de son Dieu, l’archange Gabriel remplace le fils in extremis, lui substituant un agneau. C’est cette dévotion totale qui est soulignée lors de la fête du mouton. Traditionnellement, l’abattage se faisait dans les maisons, mais de nombreux pays occidentaux préfèrent maintenant un abattage supervisé dans des lieux prévus à cet effet.

Sources et références

Radio-Canada - L’épicerie. Organiser un méchoui. [En ligne] http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_9787.shtml Page consultée le 9 juillet 2013

Aimez cette fiche :