L'étiquette des lunchs d'affaires

Fiche initiée le 07 Février 2012 par
Modifié par 5 contributeurs

Les lunchs d’affaires comportent souvent de nombreux enjeux qui en font des moments-clés pour une entreprise. C’est pour cette raison qu’il importe de connaître les règles de base de l’étiquette pour ces dîners afin d’éviter les faux pas. Ainsi, votre invité portera toute son attention sur l’objet de la rencontre.

Première étape: Choisir un endroit parfait

L'étiquette des lunchs d'affairesIl faut choisir un restaurant où l’atmosphère se prête à une discussion d’affaires (donc pas trop bruyant) et où le service est efficace et discret. Ne connaissant pas toujours les préférences alimentaires de vos invités, il est sage de miser sur des valeurs sûres et d’éviter les restaurants trop typiques – à moins, évidemment, de vouloir se démarquer avec le choix de l’endroit. Un bon truc? Choisissez un restaurant que vous connaissez déjà.

Il convient d’arriver 10 minutes d’avance, bien évidemment, pour éviter de faire attendre votre invité, mais également pour vérifier l’emplacement de la table et vous assurer que votre invité a la meilleure place

Qui commande quoi?

  • Si vous êtes le première personne à commander, demandez aux autres convives s’ils prendront une entrée. Abstenez-vous d’en prendre une si vous êtes le seul pour éviter ainsi une situation inconfortable.
  • Il faut éviter de commander des plats qui tachent, sont difficiles à manger ou risquent de salir… vous ou votre voisin.
  • Doit-on commander de l’alcool ou non? Il faut suivre le rythme de son invité : s’il en prend, il est de mise pour l’hôte d’en prendre également. Pour éviter tout abus, il est requis de prendre de petites gorgées et d’alterner avec de l’eau.

Question de logistique

  • Premier piège : le service du pain. On doit présenter la corbeille à son voisin de droite et faire ensuite circuler le panier vers la gauche. Pour beurrer son pain, le morceau doit être appuyé sur le bord de l’assiette. On déchire ensuite une bouchée de pain avec ses doigts.
  • Les ustensiles. Souvenez-vous de cette règle toute simple et facile à retenir : les ustensiles disposés de part et d’autre de votre assiette de présentation doivent être utilisés les uns à la suite des autres, des plus éloignés jusqu’aux plus près de l’assiette.

Quand entrer dans le vif du sujet?

  • Si vous êtes l’hôte, vous devez présenter les convives les uns aux autres. Si vous êtes en présence d’un client et de collègues, il faut nommer le client en premier.
  • On se demande souvent quand entamer le sujet qui nous intéresse. Prenez la peine d’échanger un peu sitôt après avoir commandé. On aborde les questions plus sérieuses vers le milieu du repas. Il revient à l’hôte d’initier la conversation d’affaires.
  • Gardez-vous loin des discussions inappropriées; évitez les potins, les blagues de mauvais goût et les informations trop personnelles.

Qui règle l’addition?

Si vous êtes l’instigateur du repas, vous devez payer l’addition. Afin d’éviter tout inconfort, la façon la plus polie de s’acquitter de la facture est d’indiquer à votre serveur lors de votre arrivée que vous souhaitez une seule facture et que vous vous en chargerez. Si l’addition est déposée sur le table, assurez-vous de la prendre rapidement pour éviter un flottement.

À proscrire!

  • Toute utilisation d’un téléphone intelligent lors d’une rencontre d’affaires est à proscrire, sauf dans les cas extrêmes.
  • Si vous devez vraiment prendre un appel, quittez la table et abrégez rapidement la conversation téléphonique.
  • Ne mettez ni cellulaire, sac à main, lunettes ou porte document sur la table.
  • Ne déposez pas la serviette sur la table si vous quittez le repas un moment. Il faut plutôt la mettre sur la chaise.

Bien évidemment, demeurez courtois avec les employés du restaurant. Et n’oubliez pas de vous habiller convenablement!

Lien intéressant

109; Saison 5; Épisode 11 : La classe. Diffusée le 17 mars 2012. Internet: http://www.tou.tv/109/S05E11 (consulté le14 avril 2012).

Aimez cette fiche :