Lactose

Fiche initiée le 09 Février 2012 par
Modifié par 4 contributeurs

Le lactose est un glucide naturellement présent dans le lait des mammifères. Le lactosérum (petit lait), obtenu après séparation des matières grasses et précipitation de la caséine, en est très riche, de 70 % à 75 % des matières sèches.

Caractéristiques du lactose

  Section à compléter.

Le lactose dans l’alimentation

Teneur en lactose de certains produits laitiers

Produit laitier

Portion

Teneur en lactose (g)

Lait entier

250 ml (1 tasse)

13,02

Lait 2% M.G.

250 ml (1 tasse)

12,92

Lait 1% M.G.

250 ml (1 tasse)

13,41

Lait écrémé

250 ml (1 tasse)

13,18

Yogourt

175 g (3/4 tasse)

12,32

Fromage Cheddar

50 g (1 1/2 oz)

0,12

Fromage Suisse

50 g (1 1/2 oz)

0,03

Fromage Mozzarella

50 g (1 1/2 oz)

0,04

Fromage Parmesan

50 g (1 1/2 oz)

0,08

Trucs pour limiter l’intolérance au lactose

Beaucoup de personnes qui se croient intolérantes au lactose excluent tous les produits laitiers de leur alimentation, se privant ainsi d’une source facilement accessible de calcium, de vitamine D et d’autres nutriments. Une alimentation excluant les produits laitiers pourrait augmenter le risque d’ostéoporose chez les personnes qui sont déjà le plus à risque, notamment des femmes de tous âges et certains groupes raciaux et ethniques.

Généralement, en présence d’intolérance au lactose, il n’est pas nécessaire d’éviter les produits laitiers, qui regorgent de nutriments essentiels à la santé. Le respect de quelques principes simples permet à la majorité des gens de consommer les portions quotidiennes de produits laitiers recommandées dans le Guide alimentaire canadien sans éprouver de symptômes significatifs:

  • Essayez le yogourt, il contient des bactéries actives qui aident à digérer le lactose, et il est habituellement toléré même dans les cas d’intolérance plus importante.
  • Choisir le fromage mozzarella et les fromages vieillis comme le cheddar, le fromage suisse, le bleu et le brie, car ils ne contiennent presque pas de lactose.
  • Prendre du lait aux repas ou avec d’autres aliments au lieu de le consommer seul.
  • Consommer le lait en plusieurs petites portions durant la journée plutôt que d’en boire un grand verre à la fois.
  • Opter pour du lait au chocolat, il semble mieux toléré que le lait nature.
  • Cuisiner avec les produits laitiers et les combiner à d’autres ingrédients.
  • Essayez le lait sans lactose ou utilisez les comprimés ou les gouttes de lactase.

Mises en garde

L’intolérance au lactose

Le lait contient un sucre naturel appelé lactose. Le tube digestif des personnes qui souffrent d’intolérance au lactose ne produit pas assez de lactase (une enzyme) pour digérer de grandes quantités de lactose à la fois. Lorsque la consommation de lactose excède la capacité digestive, il peut y avoir apparition de symptômes tels que des gaz, des ballonnements et des crampes.

L’intolérance au lactose n’est cependant pas une allergie au lait, et selon une récente prise de position du National Institutes of Health, dans la plupart des cas d’intolérance au lactose, il n’est pas nécessaire d’éliminer complètement les produits laitiers de l’alimentation. Le National Institutes of Health mentionne également qu’on ne peut pas estimer le nombre de personnes souffrant d’intolérance au lactose aux États-Unis. Cela devrait également être le même cas au Canada.

Actuellement, l’intolérance au lactose est un sujet tellement abordé que de plus en plus de gens ont tendance à y imputer leurs problèmes digestifs. Les symptômes que bon nombre de personnes associent à une difficulté à digérer les produits laitiers cachent souvent une autre trouble digestif. Un diagnostic médical approprié est donc primordial.

Découverte du lactose

  Section à compléter.

Sources et références

1. Liberté. [En ligne.] http://www.liberte.ca/fr/

2. National Institutes of Health. NIH Consensus Development Conference Statement: Lactose Intolerance and Health. NIH Consens State Sci Statements 2010 Feb 24;27(2). (en anglais seulement)

3. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, Santé Canada, 2010, [En ligne] http://webprod3.hc-sc.gc.ca/cnf-fce/start-debuter.do?lang=fra.

Aimez cette fiche :