Conseils pratiques de l'épicerie à la maison

Fiche initiée le 19 Mars 2012 par
Modifié par 2 contributeurs

Les aliments que vous consommez suivent un parcours avant d’arriver dans votre assiette. De la ferme à la table, producteurs, transformateurs, détaillants et restaurateurs ont chacun la responsabilité de veiller à la sécurité des aliments qu’ils préparent.

Conseils pratiques de l'épicerie à la maisonEn tant que consommateur, vous avez un rôle à jouer dans le maintien de la qualité des produits alimentaires que vous achetez et que vous préparez. Vous devez prendre des précautions lorsque vous entreposez et manipulez vos aliments de façon à en préserver la salubrité.

Achat de vos aliments

Des aliments frais dans votre panier!

Au moment de l’achat, examinez minutieusement les aliments que vous mettez dans votre panier. Assurez-vous que leur emballage est intact et que leur aspect est normal. En cas de doute sur la salubrité d’un aliment, abstenez-vous de l’acheter.

La conservation des aliments à une température appropriée relève de votre responsabilité. Chez l’épicier, vous devriez mettre en tout dernier dans votre panier les aliments congelés ou qui doivent être gardés réfrigérés. Assurez-vous également de placer dans votre panier les aliments cuits ou prêts à manger au-dessus des aliments crus.

Une fois votre épicerie terminée, si vous prévoyez un délai avant votre retour à la maison, placez les aliments périssables dans une glacière avec de la glace ou des sachets réfrigérants.

Étiquetage des aliments

Tous les produits préemballés qui sont vendus en libre-service doivent porter une étiquette. Celle-ci vous permet de connaître :

  • le nom et la nature du produit
  • sa date d’emballage
  • sa date limite de conservation
  • la liste de ses ingrédients (par ordre décroissant d’importance)
  • sa quantité
  • le nom et l’adresse de son fabricant.

Certaines étiquettes peuvent aussi préciser :

  • l’origine du produit
  • son mode de conservation
  • son numéro de lot
  • sa valeur nutritive
  • son état.

Éviter les mauvaises surprises!

La durée de conservation des aliments est la période pendant laquelle les aliments non ouverts et conservés dans des conditions adéquates conservent leur fraîcheur, leur goût et leur valeur nutritionnelle.

La date de péremption n’est pas une garantie de salubrité de l’aliment. Elle constitue plutôt une indication de la fraîcheur et de la durée de conservation potentielle des aliments non ouverts.

Allergies alimentaires

Il s’avère encore plus important de porter attention aux étiquettes des produits que vous achetez lorsqu’un de vos proches ou de vos invités est allergique à un aliment ou à un ingrédient. Examinez la liste des ingrédients et informez-vous sur les différentes appellations utilisées pour désigner l’allergène en cause.

Hygiène - Les règles minimales

La meilleure façon d’éviter de contaminer les aliments que l’on prépare est de suivre rigoureusement des règles d’hygiène minimales :

- Lavez-vous les mains avec du savon avant de manipuler les aliments :

  • après avoir fumé
  • après avoir éternué
  • après vous être mouché
  • après avoir touché un animal
  • après avoir manipulé de la viande crue
  • chaque fois qu’il y a un risque de contamination.

- Abstenez-vous de manipuler des aliments si vous êtes atteint d’une maladie contagieuse comme une gastro-entérite.

- Servez-vous d’un ustensile propre plutôt que de vos mains pour manipuler les aliments.

Se passer les mains sous l’eau ne suffit pas!

Voici comment procéder pour un lavage de main efficace :

Conseils pratiques de l'épicerie à la maison

Souvenez-vous qu’un bon lavage des mains dure au moins 20 secondes.

Entreposage des aliments

La durée de conservation d’un aliment est la période pendant laquelle un fabricant garantit la fraîcheur de son produit. Des conditions minimales de conservation doivent toutefois être respectées.

Au réfrigérateur

  • Éliminez les aliments qui ont une odeur, une texture ou une couleur inhabituelle, ou dont l’aspect est douteux.
  • Placez les aliments dans des contenants étanches afin d’empêcher l’écoulement des liquides. Par exemple, le jus de volaille ou de viande crue contamine les autres aliments.
  • Faites régulièrement le lavage de votre réfrigérateur à l’aide d’un détergent, suivi d’un assainissement en utilisant une solution d’eau de Javel.
  • Maintenez les aliments périssables au réfrigérateur entre 0 °C et 4 °C, car à cette température la multiplication des microorganismes est ralentie.
  • Placez un thermomètre dans le réfrigérateur, près de la porte, puisque c’est l’endroit où la température est la plus élevée.Vérifiez la température régulièrement et ajustez-la au besoin.
  • Entreposer les aliments prêts à manger au-dessus des aliments crus.

Avec les aliments emballés sous vide, il faut appliquer les mêmes précautions qu’avec les autres aliments périssables car, même en l’absence d’oxygène, des bactéries dangereuses pour la santé peuvent se développer.

Au congélateur

  • Congelez les aliments lorsqu’ils sont encore bien frais pour limiter le nombre de bactéries déjà présentes au moment de la congélation.
  • Utilisez des sacs ou des contenants conçus pour la congélation et assurez-vous d’en éliminer l’air de façon à éviter que vos aliments se dessèchent et que leur saveur, leur odeur, leur couleur ou leur texture soient altérées.
  • Maintenez les aliments congelés à - 18 °C ou moins, car à cette température la multiplication des microorganismes à l’origine de la dégradation des aliments est arrêtée.
  • Évitez de recongeler un aliment qui a été décongelé sans l’avoir cuit au préalable, car la congélation modifie la texture de l’aliment et cela implique que les microorganismes peuvent alors s’y développer plus rapidement.

Au garde-manger

  • Placez vos denrées sèches dans des contenants hermétiques pour les protéger de l’humidité et des contaminations que pourraient causer, par exemple, les insectes et la poussière.
  • Soyez attentif à la mention « Garder réfrigéré après ouverture » que l’on trouve sur certains aliments (lait U.H.T., mayonnaise, sauce à salade, conserves, confiture, sirop, marinades, etc.).

En résumé

Conseils pratiques de l'épicerie à la maison

Préparation des aliments

Saviez-vous que les aliments contaminés ne présentent pas toujours des signes de dégradation?

Les microorganismes à l’origine des toxi-infections ne se voient pas et ne sentent ni ne goûtent rien. Vous devez donc faire preuve de vigilance et faire en sorte qu’ils ne puissent pas se multiplier!

  • Lavez les fruits et les légumes avant de les couper, car les microorganismes présents à la surface peuvent entrer à l’intérieur en même temps que le couteau.
  • Conservez les aliments périssables au réfrigérateur jusqu’au moment de leur préparation.
  • Faites mariner les aliments au réfrigérateur.
  • Ne réutilisez pas une marinade ayant servi pour de la viande crue à moins de la faire bouillir.

Après la cuisson ou le réchauffage, maintenez les aliments au chaud, à 60 °C ou plus, jusqu’au moment de les servir.

Éviter la zone de danger

Dans la zone de danger, située entre 4 °C et 60 °C, les bactéries se développent rapidement. Entre 35 °C et 45 °C, leur nombre peut doubler toutes les 15 minutes. C’est pourquoi les aliments exposés à la température de la pièce doivent être préparés le plus rapidement possible. Ne sortez que les quantités nécessaires pour la préparation et rangez les aliments au réfrigérateur dès que vous avez fini de les manipuler.

Nettoyage et assainissement

Le nettoyage et l’assainissement constituent deux opérations bien distinctes, mais indissociables :

  • Le nettoyage vise à déloger les particules d’aliments et les saletés des surfaces qui entrent en contact avec les aliments.
  • L’assainissement permet de réduire à un niveau sécuritaire le nombre de microorganismes présents sur ces surfaces.

  Recette d’assainisseur simple et efficace:

Diluez 5 ml d’eau de javel domestique (hypochlorite de sodium) dans 1 litre d’eau. Préparez une nouvelle solution chaque jour.

Attention aux chiffons, torchons et éponges!

Ils peuvent « transporter » des microorganismes indésirables. Prenez soin de les laver et de les rincer après chaque usage. Il faut aussi penser à les assainir et à les remplacer régulièrement.

Il est également important que vous laviez et assainissiez fréquemment vos sacs d’épicerie réutilisables.

À la maison, l’utilisation du lave-vaisselle représente un moyen efficace de laver et d’assainir à la fois. Vous pouvez également effectuer ces tâches manuellement :

  • Rincez pour enlever les résidus d’aliments.
  • Lavez la vaisselle et le matériel dans une eau chaude et propre additionnée d’un détergent.
  • Rincez-les à l’eau.
  • Trempez le tout dans une solution contenant un assainisseur tel que de l’eau de Javel.

Ne mettez jamais l’assainisseur en même temps que le détergent.

Sources et références

Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec. Le guide du consommateur. [Page consultée le 19 mars 2012.] http://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Publications/MAPAQ_guide_consommateur.pdf

Aimez cette fiche :