Gourgane

Fiche initiée le 18 Août 2014 par
Modifié par 1 contributeur

La gourgane fait partie de la famille des légumineuses (haricots, lentilles, soya, arachides, etc.). Elle porte aussi le nom de fève des marais.

Gourgane

Comment la choisir?

On peut trouver la gourgane séchée ou fraîche. La gourgane séchée sera parfaite pour la soupe ou pour ajouter à un ragoût! Si l’on choisit la gourgane séchée, il ne faut pas oublier de prévoir les faire tremper toute une nuit avant de les faire cuire entre 30 à 90 minutes.

Comment la conserver?

Fraîches, on conserve les gourganes au frigo. Séchées, les gourganes se conserveront un an dans un contenant à l’abri de l’humidité.

Comment l’apprêter en cuisine?

On peut bien entendu manger la gourgane en soupe, mais on peut aussi la manger fraîche comme accompagnement. La gourgane peut aussi être servie en purée.

Il est aussi possible d’en faire de la farine. En mélangeant de la farine de blé avec de la farine de gourgane, on obtient un pain à plus haute teneur en protéines et en fibres. La farine de gourgane est bien entendu sans gluten, puisqu’elle est obtenue à partir d’une légumineuse. On peut aussi préparer des béchamels ou des bases de soupe avec la farine de gourgane.

Bienfaits et avantages de consommer l’aliment

La gourgane est riche en protéines et peu calorique. Comme toute légumineuse, elle est très nutritive. La gourgane contiendrait une substance qui serait bénéfique pour les personnes atteintes du Parkinson.

Origine, provenance et histoire

La gourgane est originaire d’Europe, ce sont les premiers colons qui l’ont amenée jusqu’ici. Il s’agit d’une des plus anciennes légumineuses. En 1987, la compagnie Catelli commercialise la soupe aux gourganes déjà bien connue à l’époque des résidants de Charlevoix et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. À l’état sauvage, c’est en Asie centrale que l’on pouvait la retrouver il y a de ça des dizaines de milliers d’années. Les fèves ont étrangement longtemps eu une mauvaise réputation chez les Grecs et les Égyptiens. Plusieurs légendes lui sont associées ; les Égyptiens croyaient que les fèves renfermaient l’âme des morts.

On cultive aujourd’hui la gourgane brune et la gourgane blanche au Québec. La gourgane blanche est bien plus appréciée par les marchés internationaux.

Sources et références

L’épicerie. La gourgane. [En ligne] http://ici.radio-canada.ca/actualite/v2/lepicerie/niveau2_527.shtml .Consultée le 18 août 2014

Passeport Santé. Fève des marais. [En ligne] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=feve_marais_gourgane_nu. Consultée le 18 août 2014

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient