Expérience:la capillarité de l'eau

Fiche initiée le 28 Mars 2013 par
Modifié par 1 contributeur

La capillarité est le phénomène qui permet à un liquide de se déplacer dans un espace sans l’utilisation d’une force comme la gravité. Un liquide aura une action capillaire s’il a une forte cohésion de ses molécules, qui s’entraîneront les unes les autres dans le déplacement.

Plusieurs végétaux se nourrissent par capillarité, en comptant sur la cohésion moléculaire de l’eau pour l’entraîner dans leurs racines et plus loin dans leur système. Faites l’expérience suivante pour mieux comprendre le phénomène.

Le céleri bicolore

Ce qu’il vous faut

Ingrédients

• 1 grosse branche de céleri avec feuilles
• 250 ml (1 tasse) d’eau
• 4 gouttes de colorant alimentaire bleu
• 4 gouttes de colorant alimentaire rouge

Accessoires de cuisine

• Un couteau
• Une planche à découper
• Deux petits verres
• Une tasse à mesurer

Méthode

Couper environ 2 cm à la base de la branche de céleri.
Faire une incision dans le sens de la longueur d’environ 10 cm à partir de la base de la branche de céleri. Pour la diviser en deux.
Dans chaque verre, verser 125 ml (1/2 tasse) d’eau .
Dans un des deux verres, ajouter 4 gouttes de colorant alimentaire bleu et dans l’autre, 4 gouttes de colorant alimentaire rouge.
Rapprocher les deux verres côte-à côte. Tremper une partie de la tige dans le verre bleu et l’autre partie dans le verre rouge.
Laisser reposer 24 heures.

Résultat

La moitié des feuilles de céleri deviendra bleue et l’autre rouge.

Explication

La tige de céleri est composée de plusieurs canaux minuscules qui agissent un peu comme des petites pailles pour amener l’eau vers les feuilles. Ce sont ce qu’on appelle des tubes capillaires. Dans cette expérience, les feuilles prennent la couleur de l’eau qui la nourrit, puisque le céleri se nourrit essentiellement par capillarité. Si vous faisiez l’expérience avec un céleri qui a reposé très longtemps au soleil et qui est donc “déshydraté”, les feuilles seraient encore plus colorées puisqu’il aurait besoin d’encore plus d’eau pour se nourrir.

Aimez cette fiche :