Cuisson du poulet

Fiche initiée le 08 Mai 2012 par
Modifié par 2 contributeurs

La polyvalence, le bon goût et la valeur nutritive du poulet en font un aliment incontournable dans bon nombre de ménages.

Toutes plus variées les unes que les autres, les méthodes de cuisson du poulet nécessitent un certain savoir-faire. Et que dire de la bonne température de cuisson interne du poulet, laquelle est essentielle pour se préserver des bactéries.

Méthodes de cuisson du poulet

Poulet rôti

Qu’il soit farci ou non, le poulet rôti au four est un grand classique. On le fait cuire à découvert pendant quelques heures dans un four préchauffé à 350 °F (180 °C). Il n’est pas nécessaire d’arroser le poulet pendant la cuisson.

Poulet grillé

Un incontournable des BBQ estivaux. On saisit la viande à feu vif quelques minutes de chaque côté, puis on poursuit la cuisson à feu moyen pour que le centre soit bien cuit et toujours juteux, sans que les surfaces ne brûlent. Pour une texture encore plus tendre, on fait mariner le poulet au frigo la veille (ou au moins une demi-heure avant la cuisson). On peut aussi faire griller le poulet dans une poêle striée sur la cuisinière.

Poulet sauté (ou poêlé)

Une technique de cuisson rapide au wok ou à la poêle. On fait sauter le poulet (généralement en lanières ou en petits morceaux) à feu mi-élevé dans un peu d’huile. On y ajoute ensuite d’autres ingrédients comme des légumes ou une sauce. Ce mode de cuisson est très répandu dans la cuisine asiatique.

Poulet frit

Très populaire en Amérique du Nord, le poulet frit trône en roi dans les chaînes de restauration rapide. La technique consiste à enduire des morceaux de poulets (pilons, poitrines, hauts de cuisse) de chapelure avant de les plonger dans l’huile bouillante. Ils en ressortent croustillants à l’extérieur et tendres à l’intérieur. À consommer avec modération, vu la teneur élevée en gras.

Poulet braisé (mijoté)

Dans une cocotte (au four) ou une mijoteuse électrique, on fait mijoter doucement le poulet pendant plusieurs heures dans du liquide (mélange de bouillon, vin ou alcool, jus ou autre) et avec des légumes (céleris, oignons, carottes, poireaux, fines herbes, etc.). Il en résulte un plat débordant de saveur avec du poulet tendre à l’extrême.

Température de cuisson

Pour une cuisson optimale et un poulet qui fond dans la bouche (et non dans la poêle), votre meilleur allié demeure le thermomètre à cuisson. Il en existe pour toutes les bourses (du plus modeste au plus élaboré) et les modèles électroniques sont d’une simplicité enfantine. Sans compter qu’il s’agit du meilleur outil pour s’assurer que le poulet est suffisamment cuit, donc parfaitement sain.

Sources et références

Exceldor. Cuisson du poulet. [Page consultée le 8 mai 2012.] http://www.exceldor.ca/fr/cuisson/poulet

Aimez cette fiche :