Confiture

Fiche initiée le 20 Mars 2012 par
Modifié par 2 contributeurs

Une confiture peut se définir comme un mélange gélifié de fruits, de sucre et de pectine. Le tout est légèrement acidifié afin d’obtenir un gel lisse permanent avec des morceaux de fruits et leur arôme distinct. Se nomme confiture le produit qui respecte le pourcentage minimum de fruits et/ou de sucre prévu par la loi. Autrement, l’appellation sera simplement changée pour tartinade.

Choisir la confiture

Selon la réglementation en vigueur, une confiture pure (sans colorant et sans saveur) doit contenir 45 % de fruits minimum. Une confiture avec pectine (avec colorant et préservatif, sans saveur) doit contenir 27 % de fruits minimum. Dans les deux possibilités (pure ou avec pectine), la confiture doit respecter la réglementation. Une confiture pure sera plus fade en couleur et possèdera une texture plus coulante (moins gélifiée) que celle avec pectine ajoutée.

Conservation de la confiture

Une fois ouvert, le pot se conserve préférablement au réfrigérateur afin de garder un bon goût. Entreposer la confiture dans un endroit sombre car les fruits pâles fonciraient avec la dégradation due à la lumière.

Il n’est pas recommandé de congeler les confitures puisque les fruits perdraient leur texture si plaisante et il y aurait une séparation dans le contenant.

Une confiture industrielle (comme la majorité des pots offerts à l’épicerie) se conserve environ vingt-quatre (24) mois. Une fois le contenant ouvert, le contenu se conservera de 9 à 12 mois dans des conditions optimales (sans contamination croisée).

Disponibilité de la confiture

Avec la mondialisation, les confitures sont bonnes toute l’année. Les confituriers ont l’avantage de pouvoir acheter des fruits frais ou congelés toute l’année durant. Il est ensuite facile de les entreposer dans des congélateurs pour utilisation ultérieure. Toutefois, le produit québécois sera à son meilleur après les récoltes, soit de juin à septembre.

La confiture au menu

Les confitures sont connues pour être dégustées au déjeuner, sur une rôtie. Par contre, il existe une panoplie d’autres options! Par exemple, une confiture de figues peut être déposée sur un fromage brie, avant d’être enfourné une dizaine de minutes dans un caquelon. Une confiture de fraises ou framboises peut être mélangée à un vinaigre balsamique et de l’huile d’olive pour créer une vinaigrette estivale originale. Un bon nombre de desserts sont délicieux avec de la confiture (shortcake, trottoirs, etc.).

Bienfaits et avantages de consommer la confiture

En général, une portion de confiture offre des glucides (environ 4 % de la valeur quotidienne seulement). Contenant aucune protéine ni lipide, la confiture est plutôt une source de glucides (énergie rapidement assimilée et utilisée par notre organisme). On peut la décrire comme un aliment de plaisir, puisqu’elle procure au sens figuré, du soleil à nos papilles!

Selon les fruits utilisés, il y a environ 1 ou 2 % de la valeur quotidienne en vitamine C. Donc peu d’antioxydants.

Avec 50 calories par portion de 15 ml -1 cuillère à soupe, la confiture est moins calorique que les sirops de table, caramel ou chocolat à tartiner.

La confiture est moins allergénique, car composée majoritairement de fruits et de sucre, ainsi, notre métabolisme l’assimile rapidement.

Elle ne contient pas de lipides (gras trans ou saturés).

Il existe des tartinades sans sucre ajouté ou faible en sucre pour les personnes diabétiques (qui doivent éviter le sucre sous toutes ses formes). Dans ce cas, le sucre peut être remplacé par du fructose ou des succédanés de sucre.

Correspondance des mesures

100 g de confiture = 75 ml = 1/3 de tasse (volume)

Valeur nutritive

Une confiture avec pectine (27 %) de fruits donne en général pour 100 g:

242 calories, 0,175 de protéines, 0 lipide, 60,7 carbohydrates (sucre), 0,8 fibre alimentaire

Origine, provenance et histoire

Au Moyen Âge, le mot confiture désignait toutes les confiseries réalisées à partir d’éléments cuits dans du sucre ou du miel. Longtemps considéré comme un produit de luxe, les confitures se sont banalisée au 19ème siècle grâce à la découverte du sucre de la betterave. Aujourd’hui, les confitures sont considérées comme un aliment de plaisir.

Sources et références

Wikipédia. [En ligne.] http://fr.wikipedia.org/wiki/confiture

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient