Café Kopi Luwak

Fiche initiée le 07 Août 2012 par
Modifié par 2 contributeurs

Le café Kopi Luwak est le café le plus rare et le plus cher au monde.

En indonésien, Kopi Luwak veut dire “café de civette”. Le luwak (Paradoxurus hermaphroditus) est un petit animal principalement frugivore de la famille des viverridés qui aime passionnément manger les cerises du caféier mûres à point.

La magie de cet animal tient du fait de sa digestion quasi absente. Une fois les cerises de café consommées, la civette digère la pulpe des fruits laissant ainsi les grains intacts. Grâce aux enzymes digestives de l’animal, les grains de café se voient bonifiés en saveurs et en absence d’amertume. La “grappe” de grains entiers ainsi rejetée renferme toute la magie d’un café pas comme les autres.

Le prix

Le prix du kilo se vend aux alentour de 1000 $ US. On le retrouve dans les plus grandes villes du monde tels que Moscou, Montréal, New-York et Londres qui le vend dans les cafés les plus chics à 100$ US la tasse.

Café Kopi Luwak

Les étapes

1 : La civette mange la cerise mûre qui entoure le grain de café.

2: Les fermiers partent à la recherche des crottes laissées par l’animal dans la forêt.

3: Les grains sont décortiqués, nettoyés et séchés pour être ensuite scrupuleusement sélectionnés, grain par grain.

4: Les grains vert sont torréfiés.

Provenance

On le retrouve principalement dans l’archipel indonésien à Bali et Sumatra ainsi qu’en Malaisie et aux Philippines.

Arômes et saveurs

Rappelons que la caractéristique propre au café Kopi Luwak est son absence d’amertume.

Ensuite, les arômes et les différentes saveurs peuvent varier selon les plantations et leur région.

Par exemple à Kintamani sur l’île de Bali, ont retrouve des arômes d’agrumes puisque les plantations sont mélangées avec des orangers. Cette méthode permet d’enrichir la terre et ainsi offrir un café de meilleure qualité ce qui lui à valu la seule indication géographique du pays.

La découverte

Au début du 18e siècle, l’Indonésie, alors colonie des Indes Orientales néerlandaises, vit plusieurs de ses terres transformées en plantations de café arabica provenant du Yémen. À l’époque, les colonisateurs interdisaient aux esclaves indigènes de cueillir et de consommer le café pour leur usage personnel.

Au même moment, un petit mammifère, le luwak, était chassé pour les ravages qu’il faisait aux récoltes en mangeant les meilleures cerises des caféiers. Les indigènes se rendirent compte que le luwak ne digérait que la pulpe du fruit, laissant ainsi le grain intact. Ils le ramassèrent, le torréfièrent secrètement et découvrirent le café Kopi Luwak.

Les néerlandais en firent leur favoris et même à cette époque, ce café était très onéreux dû à son processus d’élaboration et à sa rareté.

Comment le conserver?

Comme tout café, conserver au sec et à l’abris du soleil. Il est préférable de le conserver en grains dans un contenant hermétique et moudre au fur et à mesure de la consommation.

Avertissement

Méfiez-vous

Des bas prix ou des ventes en gros (wholesale)

Il existe du Kopi Luwak synthétique, faux ou mélangé. Certains prétendent offrir du Kopi Luwak (“café de civette”) sans préciser l’origine des grains de café en reproduisant de manière synthétique les parfums et arômes du Kopi Luwak à l’aide d’enzymes artificiels qui n’impliquent aucunement l’animal. On tentera bien sûr d’assurer que ce processus reproduit à l’identique le procédé naturel. L’authentique et pur café gourmet Kopi Luwak est le café le plus rare au monde et ne peut se vendre à bas prix.

Des “Certificats d’authenticité” :

Ce certificat est délivré seulement si un échantillon d’une récolte spécifique est envoyé au laboratoire SUCOFINDO à Djakarta. Une fois évalué, le laboratoire émet un certificat mentionnant que l’échantillon reçu de Kopi Luwak est pur à 100%. Mais ensuite, rien ne garanti lors de la vente que la récolte de l’échantillon analysé sera bel et bien composé de pur Kopi Luwak. Les autorités n’ont aucun pouvoir de suivi ni de contrôle sur les méthodes de travail des revendeurs. Beaucoup d’entreprises créent aussi malheureusement leur propre certificat. Il est coutumier de remarquer qu’ils ont tous un aspect différent. Rien de rassurant.

Sources et références

http://www.cafekopiluwak.ca

http://mixeur.tv/actualite/kopi-luwak

Aimez cette fiche :