Brassage de la bière

Fiche initiée le 23 Mars 2012 par
Modifié par 2 contributeurs

En quelques mots, le brassage de la bière est un procédé naturel qui transforme trois ingrédients naturels - l’orge malté, le houblon et l’eau - et de la levure en une boisson gazéifiée au goût délicieux.

Étapes de brassage

La méthode de brassage comporte six étapes:

Empâtage

On mélange de l’eau chaude à des grains moulus de façon à transformer l’amidon de l’orge maltée en sucres fermentescibles et à créer un liquide ambré appelé Moût.

Filtration du moût

On sépare le moût de la drêche (résultat de l’empâtage) et on le transfère dans une bouilloire à moût après avoir éliminé la drêche.

Cuisson

On fait ensuite bouillir le moût dans la bouilloire pendant environ une heure et demie au cours de laquelle on ajoute le houblon pour donner de l’arôme, de l’amertume et un arrière-goût.

Fermentation

On ajoute alors au moût refroidi la levure brevetée de Molson, ce qui produit la carbonatation et l’alcoolisation. La levure des ales fermente à une température entre 19 °C et 20 °C pendant cinq jours tandis que la levure des lagers fermente à une température de 13 °C à 14 °C de huit à dix jours.

Maturation

On refroidit alors la jeune bière à une température de -1 °C et on la transfère dans une cuve de vieillissement que l’on maintient à base température de sept à dix jours. C’est au cours de la maturation que la bière acquiert un goût et un arôme qui lui sont propres.

Finition

Après la maturation, on filtre la bière, on la stabilise, on la gazéifie et on ajuste sa teneur en alcool. La bière est maintenant prête à être embouteillée ou mise en barils, et consommée !

Histoire et origine du brassage de la bière

Bien que le brassage soit un procédé naturel, c’est également une science connue de nombreuses civilisations depuis des millénaires. Brasser une bière au goût raffiné est une forme d’art, qui fait appel à une combinaison de secrets centenaires bien gardés, d’expérience pratique, de connaissances poussées et d’une grande dose d’imagination.

Sources et références

MolsonCoors

Aimez cette fiche :