Bière

Fiche initiée le 03 Février 2012 par
Modifié par 4 contributeurs

La bière est une boisson alcoolisée faite à partir de céréales. Quatre ingrédients de base entrent dans la composition des bières naturelles : les céréales, l’eau, le houblon et les levures. Certaines bières sont aussi aromatisées notamment à l’aide d’épices.

La plus vieille recette au monde est celle d’une bière. Les premières cultures de céréales, précisément de l’orge et de l’épeautre, ont été faites 8000 ans av. J.-C. en Mésopotamie. C’est à partir de ces ingrédients que la bière fut créée. Elle était alors à la base de l’alimentation quotidienne, moins liquide que celle que l’on connait aujourd’hui. On la fabriquait en faisant cuire des galettes à base d’épeautre et d’orge que l’on trempait ensuite dans de l’eau pour déclencher la fermentation nécessaire à la production d’alcool. On assaisonnait par la suite la bière avec de la cannelle, du miel ou toutes autres épices selon le goût. La recette a été gravée sur des tablettes de pierre et s’est transmise de génération en génération.

Fabrication de la bière

BièreLa fabrication de la bière a lieu en cinq étapes. La première étape s’appelle le brassage. Lors de cette étape, on mélange les malts et les céréales moulues avec de l’eau et on chauffe le tout afin d’extraire les sucres fermentescibles qui donnent l’alcool et non fermentescibles qui donnent du corps. À la fin du processus on conserver le liquide (moût) et on revalorise l’écorce restante (la drèche) en nourriture animale.

On ajoute au moût du houblon et des épices et on le fait bouillir à nouveau. Cette infusion favorise le développement des arômes de la bière et de son amertume. Une fois cette étape terminée, les bases aromatiques de la bière sont mises et la bière en devenir est prête à passer en fermentation.

Lors de la fermentation, les levures sont ajoutées au moût. Elles consomment le sucre et le transforment en alcool. Les processus de fermentation et de maturation prennent environ trois semaines. Par la suite, la bière est prête à être filtrée et conditionnée pour son transport jusqu’à son lieu de vente.

Le malt

On peut faire de la bière avec du riz, du maïs et même du sucre raffiné. Cependant, la céréale principalement utilisée en brasserie est l’orge. À l’état naturel, l’orge ne peut être utilisée pour faire de la bière; elle doit d’abord être transformée en malt. Pour ce faire, les grains sont trempés dans l’eau afin de provoquer la germination, puis séchés à l’air chaud pour obtenir l’orge maltée, qu’on appelle aussi le malt pâle.

L’orge maltée peut également être cuite. Au rôtissage, le malt se colore et se parfume. Selon le degré de cuisson apparaissent alors des saveurs de caramel, de rôti et même de café torréfié. Ajoutés au malt pâle, ces malts de spécialité donnent aux bières leurs couleurs, leurs arômes ainsi que des goûts uniques et complexes.

L’embouteillage et autres procédés

Depuis le brassage jusqu’à l’embouteillage, la qualité de la bière est évaluée en effectuant plusieurs tests, techniques ou gustatifs. Aussi, plusieurs bières sont filtrées à froid – plutôt que pasteurisées – pour mieux préserver toute leur finesse aromatique et leur goût.

Afin de les protéger contre les effets de la lumière et du soleil, la plupart des bières sont soutirées avec soin dans des bouteilles en verre brun qui les protège.

Finalement, pour assurer une pleine saveur et en toute transparence, une date de fraîcheur est parfois affichée sur les bouteilles de bières. Cette date est indiquée tant sur les emballages qu’à l’endos des bouteilles. Elle peut être lue facilement par tous puisqu’il ne s’agit pas d’un code. Trois encoches indiquent chacune l’année, le mois et la semaine jusqu’à laquelle les produits sont encore frais.

Les variétés de bières

Il existe plusieurs variétés de bières, que l’on catégorise généralement par leur couleur.

Conservation de la bière

La bière se conserve mieux lorsqu’elle est entreposée dans un endroit frais, à l’abri de la lumière et des variations importantes de température. Il faut éviter le coffre de la voiture et la porte du réfrigérateur.

À noter que la bière peut être consommée sans crainte même si sa date de fraîcheur est dépassée. Cette date indique simplement que son goût peut ne plus correspondre à certains standards de qualité même si elle a été conservée dans des conditions normales d’entreposage.

Correspondance des mesures

  • 250 ml de bière = 1 tasse = 251.1 g
  • 1 bouteille (341ml) = 342.5 g
  • 1 cannette (355 ml) = 356.6 g

Valeur nutritive

Bière blonde 5 % d’alcool

Bière

Source: Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

Sources

Boréale, par Les Brasseurs du Nord. L’art du brassage. [En ligne] http://www.boreale.com

Beer Institute. Ancient Beer Recipe. [Page consultée le 4 avril 2012.] http://www.beerinstitute.org/tier.asp?bid=139

Squidoo. Ancient Beer the Oldest Recipe in the World. [Page consultée le 4 avril 2012.] http://www.squidoo.com/ancient-beer

Wikipédia. Bière. [Page consultée le 4 avril 2012.] http://fr.wikipedia.org/wiki/Bière

Wikipedia. Beer. [Page consultée le 4 avril 2012.] http://en.wikipedia.org/wiki/Beer

Wikipedia. History of beer. [Page consultée le 4 avril 2012.] http://en.wikipedia.org/wiki/History_of_beer

Aimez cette fiche :