Avocat

Redirigé de avocats peles sans noyau et coupes en quartiers.
Fiche initiée le 20 Octobre 2011 par
Modifié par 5 contributeurs

L’avocat fait aujourd’hui bonne figure dans nos assiettes. La popularité croissante de ce fruit originaire du Mexique est en partie due à la préparation crémeuse que l’on connaît sous le nom de guacamole. Il existe quelques variétés d’avocats, mais celle que l’on retrouve couramment sur nos étals est l’avocat Hass. L’avocat est le fruit de l’avocatier, arbre fruitier appartenant à la famille des Lauracées.

La peau épaisse de l’avocat, parfois verdâtre, mais souvent brunâtre, cache une chair crémeuse très verte près de l’écorce, tout en se dégradant en tons plus beiges vers le noyau. Sa forme rappelle celle de la poire. Fait cocasse, à l’origine, son nom nahualt (dialecte ancien au Mexique) était « ahuacatl », signifiant « testicule » dans cette langue. Ce nom était redevable non seulement à la forme que rappelle également l’avocat, mais aussi au fait que l’avocat pousse en paires de deux fruits. Le nom mexicain du fruit a graduellement évolué vers « aguacate » comme il est toujours appelé aujourd’hui. L’avocat est aussi appelé poire alligator, en raison de sa forme de poire, de sa texture et de sa peau verte.

L’avocat est cueilli immature; son processus de mûrissement s’entame une fois récolté et se poursuit jusqu’à la consommation.

Bien choisir l’avocat

On ne doit pas se fier uniquement à la couleur de l’avocat pour savoir s’il est mûr ou non. En effet, certaines variétés prennent une teinte vert foncé ou noirâtre alors que d’autres demeurent d’un vert plus clair. L’avocat qui a atteint son point de maturité est plutôt ferme, mais cède à une légère pression du doigt. Pour accélérer le processus de maturation, on n’a qu’à mettre l’avocat dans un sac de papier fermé. Ce procédé permettra d’emprisonner le gaz éthylène que produit l’avocat et qui est responsable de l’accélération du mûrissement des fruits. Une autre tactique serait d’enfermer l’avocat en compagnie d’une poire ou d’une pomme dégageant aussi beaucoup d’éthylène.

Bien conserver l’avocat

avocats-peles-sans-noyau-et-coupes-en-quartiersL’avocat n’apprécie guère le froid pour mûrir! On le préfère à la température de la pièce jusqu’à ce qu’il ait atteint le degré de maturité désiré. On peut par la suite l’entreposer au réfrigérateur pour augmenter sa durée de conservation, soit de deux à trois jours. Par contre, si l’avocat est réfrigéré immature, il peut se conserver de huit à dix jours. On retirera l’avocat du réfrigérateur pour le faire mûrir au moment opportun. Si l’avocat n’est pas utilisé en entier, la partie restante se conservera d’un à deux jours au réfrigérateur. Elle doit cependant être arrosée de jus de citron afin de l’empêcher de noircir car l’avocat s’oxyde rapidement lorsque exposé à l’air.

Il est également possible de congeler des purées d’avocat à condition d’y incorporer du jus de citron. Attention cependant, l’avocat subit très mal la cuisson, c’est pourquoi il se marie à plusieurs préparations froides dans les recettes. On privilégiera de l’utiliser pour faire des mousses, des potages ou des boissons de type smoothies

Quand consommer l’avocat?

Par chance, l’avocat se retrouve en supermarchés à toutes les périodes de l’année en provenance du Mexique principalement, mais aussi d’Israël, d’Espagne et d’Amérique du Sud. Une bonne façon d’apporter un peu d’exotisme dans nos mets salés et sucrés tout au long de l’année!

L’avocat en cuisine

Après l’avoir passé sous l’eau, on coupe l’avocat en deux dans le sens de la longueur en contournant le noyau. On pivote ensuite les deux moitiés dans le sens inverse. Le noyau se détachera alors facilement de l’une d’elles. On le délogera à l’aide d’une cuillère ou en y piquant la pointe d’un couteau.

L’avocat en tranches assure une jolie présentation ! Une fois nettoyé et pelé, on insère un couteau tranchant jusqu’au noyau sur le sens de la longueur de l’avocat. On procède ainsi jusqu’à ce que l’avocat soit taillé en entier. On prend soin de détacher délicatement les tranches avant de présenter. On n’oublie cependant pas d’arroser la chair de l’avocat de jus de citron pour éviter qu’il ne noircisse.

L’avocat est fréquemment utilisé en guacamole. Il se consomme également cru, coupé en deux, simplement relevé de vinaigrette, de jus de citron ou de lime. Par exemple, pour une entrée express, remplissez les deux moitiés d’un avocat d’un mélange de tomate et d’oignon hachés, de vinaigre balsamique, de basilic frais, de sel et de poivre. On peut aussi incorporer des morceaux d’avocat dans les sandwiches ou les salades et sa purée fait de délicieux potages chauds ou froids. Farci d’une préparation tant salée que sucrée, l’avocat est tout simplement savoureux. L’avocat aime bien se retrouver dans les smoothies qu’il rend crémeux et riches en acides gras essentiels.

Méconnue, il est bon de savoir qu’il existe de l’huile d’avocat à utiliser tant pour la cuisson que pour les vinaigrettes. Elle agrémente les mets préparés de notes fruitées subtiles.

Les bienfaits de l’avocat

On aime l’avocat pour son goût crémeux, mais cette texture en bouche n’est pas due au hasard ! L’avocat, bien que riche en calories (dont la plupart provenant des lipides), renferme de précieux acides gras mono-insaturés bénéfiques à la santé. En effet, l’avocat ne contient pas de cholestérol; il renferme des bons gras pour la santé du coeur, tout comme ceux de l’huile d’olive.

L’avocat a une action antioxydante grâce à sa teneur importante en différents caroténoïde, dont la lutéine qui contribue à protéger contre certaines maladies oculaires. L’assimilation des antioxydants de l’avocat est par ailleurs facilitée grâce à sa richesse en acides gras essentiels.

Grâce à sa richesse en folate, l’avocat fait bonne figure dans la prévention des malformations congénitales chez les nouveau-nés. La consommation d’avocat chez la femme enceinte est donc toute indiquée. Un apport élevé en folate engendre également une réduction des risques d’être victime d’un infarctus ou de souffrir d’une cardiopathie. À ce niveau, l’avocat renchérit en contribuant significativement à faire baisser le taux de cholestérol sanguin, un élément clé pour s’éloigner des maladies cardiovasculaires.

Pour faire le plein de fibres solubles et insolubles, l’avocat se taille une place dans de saines habitudes alimentaires. Grâce à sa très forte teneur en fibres alimentaires, l’avocat contribue également à atteindre une sensation de satiété plus rapidement.

L’avocat présente une gamme fort intéressante de vitamines et minéraux, dont la vitamine B6 ainsi que la vitamine K à forte majorité. La vitamine B6 contribue au bon fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire alors que la vitamine K est indispensable à la coagulation sanguine.

Mises en garde

Les personnes allergiques au latex pourraient développer une allergie croisée si elles sont en contact et/ou consomment de l’avocat, comme c’est le cas avec le kiwi, la châtaigne, la banane, le melon, la pêche, la figue, la mangue et le fruit de la passion. En d’autres mots, ces fruits proviennent de la famille des fruits du latex et les personnes qui sont allergiques à la matière (soit près de 4% de la population) peuvent réagir au contact desdits fruits.

Correspondance des mesures

  • 1 avocat = 136 g
  • 1 tasse d’avocat réduit en purée = 250ml = 243.0 g

Valeur nutritive

Avocat Hass, cru

avocats-peles-sans-noyau-et-coupes-en-quartiers
Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs.

D’où vient l’avocat?

Fruit de l’avocatier, l’avocat est consommé en Amérique latine depuis plusieurs milliers d’années (approximativement 7 000 ans avant J.-C.). C’est au Mexique que l’on doit la découverte de l’avocat, qui était alors consommé par les Aztèques et les Mayas qui reconnaissaient déjà les vertus de ce fruit richissime. La naissance du guacamole remonte d’ailleurs à cette époque. On réduisait alors l’avocat en purée et on le consommait ainsi nature, car on ne connaissait pas encore l’existence de la coriandre, des oignons et de la lime, aromates populaires dans le guacamole d’aujourd’hui.

L’avocat a été l’aliment de base pendant plusieurs générations en Amérique latine. À l’époque de la colonisation, il a été amené jusqu’en Europe où il était réservé à la bourgeoisie vu sa rareté.

Sources

Allergies. Allergies aux fruits de la famille du latex. [Page consultée le 29 juillet 2011.] http://allergies.comprendrechoisir.com/comprendre/allergie-fruits-latex.

Avocado.org. Avocado fun facts. [En ligne.] http://www.healthdiaries.com/eatthis/20-facts-about-avocados.html

Bellybytes. Avocado fun facts. [En ligne.] http://www.bellybytes.com/foodfacts/avocado_facts.html

Bowen, Carole. Manuel de congélation, plus de 200 aliments de tous les jours. Caractère, Montréal, 2005.

IGA.net. L’Info-aliments : avocat. [Page consultée le 29 juillet 2011]. http://www.iga.net/infoaliment.php?lang=fr&id=91

Festy, Daniele. Antioxydants, guide pratique. Leduc S. Éditions. Paris, 2003.

Fortin, Caroline et al. La mini-encyclopédie des aliments. Québec Amérique, Montréal, 2008.

Plaisirs santé. 5 bonnes raisons de manger des avocats. [Page consultée le 29 juillet 2011.] http://www.plaisirssante.ca/mon-assiette/nutrition/5-bonnes-raisons-de-manger-des-avocats

Association québécoise de la distribution de fruits et légumes. [En ligne.] http://www.aqdfl.ca/

J’aime 5 à 10 portions par jour. [En ligne.] http://www.jaime5a10.ca/

Wikipédia. Avocat_(fruit). [En ligne.] http://fr.wikipedia.org/wiki/Avocat_(fruit)

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient