Autocuiseur

Fiche initiée le 11 Janvier 2012 par
Modifié par 3 contributeurs

L’autocuiseur est une marmite spécialement conçue pour la cuisson sous pression des aliments, dont le couvercle se visse hermétiquement sur le récipient, ce qui permet à la vapeur d’atteindre un degré de chaleur très élevé et de réduire ainsi le temps de cuisson. On l’appelle aussi marmite à pression ou Presto.

La caractéristique première de l’autocuiseur est d’emprisonner la vapeur grâce à con couvercle hermétique. Lorsque la pression de la vapeur monte dans l’autocuiseur, la température s’élève à plus de 100 °C ce qui permet à la vapeur de cuire les aliments rapidement. Cette cuisson rapide se traduit en une réduction de temps (environ 35 % moins de temps), mais aussi de consommation d’énergie. Aussi, il est bon de mentionner que la cuisson à la vapeur préserve les qualités nutritionnelles des aliments.

Couramment présentés en inox, les autocuiseurs sont munis d’un couvercle en forme de dôme, d’un fond plat convenant à tous types de plaques de cuisson, de même que d’une valve d’autorégulation de vapeur (soupape de sécurité). Il existe aussi des modèles électriques, mais ils sont plus rares.

Usage de l’autocuiseur

AutocuiseurL’autocuiseur est particulièrement efficace pour la cuisson à la vapeur, mais on peut aussi y recouvrir pour stériliser les pots de conserve et même y faire cuire des plats mijotés.

Manipulation de l’autocuiseur

Pour une décompression et donc une ouverture plus rapide, il faut passer l’autocuiseur sous l’eau pour qu’il refroidisse.

Comment choisir un autocuiseur?

Sur les tablettes, on trouve des autocuiseurs en fonte d’aluminium ou en acier inoxydable combiné à des couches de métaux bons conducteurs de chaleur. Moins fragiles, les modèles en acier inoxydable ont l’avantage d’être plus durables, mais sont plus lourds.

Quant à la capacité des autocuiseurs, il vaut mieux savoir que les modèles se déclinent dans des versions allant de trois à 10 litres. À titre d’exemple, on aura besoin d’une cuve de sept litres pour servir quatre personnes. Il ne faut pas oublier que l’autocuiseur ne doit être rempli qu’aux deux tiers de sa capacité au maximum.

Pour éviter que les aliments ne restent dans l’eau, un panier amovible ou une grille en inox sont généralement fournis avec l’appareil. Selon les marques, il peut être difficile d’acquérir un panier séparément.

En fonction de leur contenance, le système d’ouverture du couvercle (rotation, à levier ou automatique) et les options choisies (poignées rabattables, minuteur intégré), le prix d’un autocuiseur varie entre 100 $ et 350 $. Encore peu répandus, les autocuiseurs électriques sont disponibles sur le marché varient entre 80 $ à 180 $. À noter : leur contenance est généralement plus faible (moins de six litres).

Le joint du couvercle doit être remplacé une fois par an, dès que l’autocuiseur produit moins de pression ou que de la vapeur s’en échappe.

Histoire de l’autocuiseur

  Section à compléter.

Sources et références

Archambault, Ariane et Jean-Claude Corbeil. La Cuisine au fil des mots, Les Éditions Québec Amérique inc., Montréal, 1997.

Lamarre, Andrée. L’alimentation sans fautes, Aide-mémoire orthographique et grammatical, Les Presses de l’Université Laval, Québec, 2000.

Le blogue des spécialistes de la bouffe. « Autocuiseur : les aliments sous pression » par Protégez-Vous. [Page consultée le 31 janvier 2012.] http://www.iga.net/blogue/outils-de-cuisine/autocuiseurs-les-aliments-sous-pression

Mc Fadden, Christine. Ustensiles pour une cuisine facile. Aurum Press, Londres, 2000.

Michel, France. Vocabulaire des ustensiles de cuisson, Les publications du Québec, Québec, 1990.urces.

Aimez cette fiche :