Patate douce

Fiche initiée le 16 Septembre 2014 par
Modifié par 1 contributeur

Patate douceAussi appelée « patate sucrée » au Québec, la patate douce (Ipomœa batatas) est une plante vivace de la famille des Convolvulacées. Ses tubercules ont une forme plus ou moins allongée et une peau très fine. La couleur de sa chair varie du blanc au pourpre, en passant par toutes les nuances d’orangés. Bien qu’elles soient toutes comestibles, les variétés de patates douces d’orangée à pourpre sont les plus savoureuses et sont aussi celles qui contiennent le plus de nutriments.

Comment le choisir?

Les patates douces doivent être fermes, sans meurtrissure et sans odeur.

Comment le conserver?

Plus fragile que la pomme de terre, la patate douce se conserve de 5 à 10 jours dans un endroit frais et sec, à l’abri de la lumière. Il est préférable de ne pas la conserver au réfrigérateur pour éviter qu’elle durcisse.

Les patates douces cuites peuvent se conserver au réfrigérateur pendant 4 à 5 jours dans un contenant fermé. Elles se gardent au congélateur pendant un an maximum. Avant de les congeler, les mettre dans un contenant hermétique, en laissant un espace de 1/2 pouce (1 cm).

Meilleure période pour le consommer

Les patates douces sont offertes à l’année longue dans toutes les épiceries.

Comment l’apprêter en cuisine?

Patate douce

La patate douce se cuisine comme la pomme de terre : cuite à l’eau ou au four, frite ou sautée. Contrairement à la pomme de terre, elle peut également être consommée crue, en carpaccio et en rémoulade. Nettement plus sucrée, sa chair permet également d’en faire des entremets, des marmelades, des poudings, des biscuits, des gâteaux, des glaces, des crêpes et d’autres desserts. Il peut être intéressant de conserver la pelure de la patate douce, car elle contient beaucoup de nutriments.

Bienfaits et avantages de consommer l’aliment

Moins calorique que la pomme de terre traditionnelle, la patate est particulièrement riche en vitamines A (bêta-carotène), en vitamine B6, en cuivre et en manganèse. Elle est aussi une source de vitamines B2, B5 et C.

Choisir des patates douces de couleur foncée, les consommer avec leur pelure et goûter aux feuilles, permet d’ajouter facilement des composés antioxydants (anthocyanines, caroténoïdes, composés phénoliques) à son alimentation.

La consommation de patate douce réduirait le risque de certains cancers et maladies cardiovasculaires. Elle contribuerait à diminuer la tolérance à l’insuline et donc à améliorer le contrôle de la glycémie. Elle aiderait aussi à améliorer les fonctions hépatique et cognitive, ainsi que le système immunitaire.

Valeur nutritive

Patate douce cuite au four,

pelée après la cuisson

175g (environ 12,5 cm par 7,5 cm)

Patate douce san pelure, bouillie, en purée

1/2 tasse (125 ml) / 175 g

Calories

157

134

Protéines

3,5 g

2,4 g

Glucides

35,9 g

30,7 g

Lipides

0,3 g

0,2 g

Fibres alimentaires

5,8 g

4,4 g

Origine, provenance et histoire

Bien qu’on ait cru longtemps que la patate douce venait de l’Inde, elle trouve ses origines en Amérique du Sud, il y a plus de 8 000 avant notre ère. Son nom français, apparu en 1599, proviendrait d’ailleurs de l’espagnol « batata » et aurait été emprunté aux langues des indigènes de l’Amérique centrale.

Introduite par les Espagnols et les Portugais en Europe, en Asie, en Afrique et en Australie, la patate douce fut toutefois introduite en Océanie bien avant la découverte de l’Amérique, peut-être vers 1 500 avant notre ère. Certains chercheurs croient qu’elle aurait voyagé par des embarcations d’explorateurs sud-américains et polynésiens, alors que d’autres optent pour une dissémination des semences par des oiseaux migrateurs. Une autre hypothèse serait que les semences auraient voyagé jusque dans les îles du Pacifique par les courants marins.

Le mot « patate » suffit en principe à désigner le tubercule de l’Ipomoea batatas. Toutefois, pour ne pas confondre avec la pomme de terre, souvent appelée « patate », on ajoute l’adjectif « douce » ou « sucrée ».
Aujourd’hui, la patate douce est cultivée dans tous les pays tropicaux, où elle constitue une importante ressource alimentaire. En plusieurs endroits, on en nourrit également les animaux d’élevage.

Sources et références

Passeport Santé. Patate douce. [En ligne] http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=patate_douce_nu. 16 septembre 2014.

J’aime 5 à 10 portion. Patate douce. [En ligne] http://www.jaime5a10.ca/fr/fruits-legumes/patate-douce. 16 septembre 2014.

Canal Vie. Patate douce. [En ligne] http://www.canalvie.com/recettes/savoir-cuisiner/guide-des-aliments/patate-douce-1.1157203. 16 septembre 2014.

Ontario.ca. Patate douce. [En ligne] https://www.ontario.ca/fr/terre-nourriciere/aliments/la-patate-douce. 16 septembre 2014.

Jardinage.Commendre Chosir. Patate douce. [En ligne] http://jardinage.comprendrechoisir.com/plante/voir/313/patate-douce. 16 septembre 2014.

Aimez cette fiche : 

Recettes qui contiennent cet ingrédient